Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Matrix
 
 Sommaire

[Matrix : Résumé & concept] [Les ressemblances scénaristiques] [Les personnages] [Similitudes en vrac]

Disclaimer

Ce dossier est un dossier hybride.
Il appartient au site Lyokodreamer et plus précisément à son rédacteur : Pendragon. Suite à notre rencontre amicale à l'Avant-Première saison 4 à Paris, nous avions prévu de nous échanger deux dossiers. Avec les mises à jour de la saison 4, ce projet avait pris un gros retard. Le site de Lyokodreamers est hélas aujourd'hui et pour l'instant stoppé dans son développement. Néanmoins, Pendragon m'a gentiment autorisé à utiliser le dossier et à y apporter les modifications que je trouvais nécessaires.

J'ai donc retiré certaines parties qui me paraissaient superflues et j'en ai réorganisé et complété d'autres !
Les grandes modifications qu'a subies le dossier s'explique par son objectif. Pendragon cherchait à relever les points de comparaison entre Code Lyoko et Matrix. Pour ma part, le dossier est plutôt orienté l'explication de Matrix en tant que source d'inspiration pour l'Univers Code Lyoko. J'ai donc développé certaines parties clefs tandis que j'en ai totalement supprimé d'autres qui ne relevaient que de la ressemblance anecdotique.

Avec toutes mes amitiés à Pendragon,
sans qui ce dossier ne serait pas là aujourd'hui.
 
 

Matrix : Résumé & concept
 
Afin de vous permettre de plonger plus rapidement à corps perdu dans ce dossier, voici un résumé de l'épopée de Neo, Morpheus, et Trinity :

Durant de nombreux siècles, les Hommes ont perfectionné toutes les différentes technologies liées à la robotique. Aux alentours de 2199, ils ont poussé l'intelligence artificielle à un point tel que les machines ont acquis la capacité de réflexion. Dépendantes de l'énergie solaire, elles ont fini par devenir hors de contrôle, cherchant à survivre et une guerre a alors éclaté avec les humains. Afin de les désactiver définitivement, les Hommes ont travaillé à la suppression de leur unique source d'alimentation à savoir le soleil. Les chimistes sont parvenus à voiler toute la stratosphère terrestre d'un nuage permanent, faisant obstacle aux rayons lumineux. Ils pensaient ainsi pouvoir se débarrasser des machines...

Image
"Bienvenue dans le désert du monde réel"


Image
"Nous ne savons pas qui a commencé. Mais nous savons que c'est nous qui avons obscurci le ciel..."


Toutefois, contrairement à toute attente, celles-ci ont trouvé une autre source d'énergie. Elles ont pris conscience de toute la puissance électrique du corps des êtres humains. Grâce à un immense réseau virtuel, appelé la Matrice, elles ont plongé l'humanité dans un sommeil artificiel. Il existe d'immenses champs de culture. Chaque homme est mis au monde industriellement. Son corps est désormais percé de nombreux trous, qui permettent aux machines de puiser en eux leur énergie.

Image
"Elles nous cultivent, Neo."

Pour faire simple, les machines ont trouvé le moyen de transformer leurs créateurs en batteries, en piles géantes. Quand quelqu'un meurt, son corps est liquéfié, afin de nourrir les vivants.

Image
"... pour nous transformer en ceci..."

Dans l'univers virtuel, appelé la Matrice, chacun évolue selon une vie pré-planifiée, pré-définie. Le plus infime détail est programmé, du goût d'un aliment, jusqu'à la couleur du plumage d'un pigeon. Tout n'est que codage informatique. Les hommes croient vivre dans la réalité, qui correspond à celle de notre époque, sans se douter qu'ils sont en fait, à la merci d'intelligences artificielles.

Il existe tout de même, dans ce monde de cauchemar, le dernier bastion d'une humanité libre. Ce refuge a pour nom Zion, et se situe au centre de la Terre, à l'abri des machines. Des vaisseaux sont envoyés dans d'immenses canaux qui sillonnent la planète pour ramener des hommes à la réalité. Leur mission est d'aller chercher les "endormis" dans la matrice. Dans des sortes d'égouts, ils doivent faire face à de redoutables robots "sentinelles", qui n'ont pour unique but que de détruire.

Image
Les sentinelles... des robots programmés pour exterminer la race humaine...


Afin de se rendre dans la matrice, les rebelles connectent à la partie postérieure de leur crâne un câble qui leur permet de se "virtualiser". Une fois dans le réseau, ils sont traqués par des programmes de contrôle : les agents. Ceux-ci veillent au bon déroulement de la matrice, et sont dotés de pouvoirs surnaturels.

Image
Les agents... omniprésents dans la Matrice...



Dans l'univers virtuel, tous les rebelles disposent de pouvoirs extraordinaires, comme la rapidité de déplacement, ou encore les incroyables figures d'arts martiaux qu'ils sont capables d'accomplir.
Ils suivent les conseils d'un programme : l'oracle, qui leur sert de guide. C'est de cette manière que Morpheus et Trinity, ont pu trouver Néo : l'élu qui maîtrise l'univers de la matrice. Celui-ci sera amené à rencontrer le concepteur de la matrice : l'architecte.

Image
Un petit programmeur, qui se verra attribué le sort de l'humanité...


Le destin des deux mondes va s'accélérer grandement. Afin d'exterminer la race humaine, des centaines de milliers de sentinelles sont envoyées aux portes de Zion. L'espoir de l'humanité reposera alors sur les épaules d'un jeune ex-programmeur : Néo.
 

Les ressemblances scénaristiques
 
Deux mondes virtuels liés à un monde terrestre

Vis à vis du contexte, la trilogie américaine présente une terre des années 2199 dévastée, à l'inverse de Code Lyoko, qui montre une terre telle qu'on la connaît, à notre époque : les années 2000.
Chacun des deux scénarios, inclue un lien étroit entre virtuel et réalité.

Le concept de monde numérique s'impose comme leitmotiv de base et son la clef du succès des deux œuvres, la clef de voute du scénario.

Commençons par les différences.
Lyoko est un monde virtuel généré par un ordinateur. Pour s'y rendre, le corps doit être désintégré, l'esprit changé en données virtuelles et alors il est transmis dans un corps virtuel que l'ordinateur crée.
On a conscience d'être dans ce monde. Lyokô veut dupliquer la Terre mais n'est pas abouti de ce côté-là. Les Territoires rappellent vaguement des régions de notre monde mais sans plus.
Ensuite, les émotions ne sont pas totales. On ne dispose que de deux sens : La vue et l'ouïe et on n'est pas sensé ressentir la douleur.
On ne peut pas être dans Lyoko et dans le monde réel en même temps !

La Matrice, elle est générée par les Machines. Le comment n'est pas énormément approfondi dans la trilogie. Néanmoins l'accès à celle-ci est moins brutal que l'accès à Lyoko, quoiqu'un tantinet barbare ! Les personnes qui sont dans la Matrice sont tous des humains du monde réel. Leur cerveau est branché par un câble qui envoie leur esprit dans la Matrice.
Les humains sont donc corporellement dans le monde réel mais leur âme entre dans la Matrice ! La Matrice n'existe donc pas à proprement parler, il s'agit d'une illusion : Un fantasme de groupe auquel tout humain connecté est soumis.

Image Image
Dans Code Lyokô, le corps est désintégré puis recréer dans le monde virtuel – Dans Matrix, on connecte son esprit à l'espace fantasmagorique commun qu'est la Matrice

Image Image
Si Lyokô a tout d'un jeu vidéo... La Matrice, elle, est une illusion visant à faire croire aux humains endormis et branchés qu'ils sont dans le monde réel


Passons aux ressemblances !
Tout d'abord, Lyokô et la Matrice représentent deux univers virtuels gérés par informatique... dans lesquels on peut se numériser, ou devrais-je dire, se "virtualiser". Cependant, comme je l'ai expliqué ci-dessus, les concepts sont différents d'un côté à l'autre.

Second point important : Les mondes numériques sont pourvus d'un univers en 3 dimensions. Point commun important : Ces deux mondes sont modulables par l'entité qui les contrôle. Pour Matrix, il s'agit des machines. Pour Code Lyokô, il s'agit à la fois de Jérémie, XANA ou Hopper.

De là, troisième élément : Dans les deux mondes, une entité « méchante » dispose de sbires, à ses ordres, et qui sont chargés d'empêcher les héros de contrarier leurs plans. Dans Matrix, il s'agit des « agents », des programmes non-humains surpuissants qui peuvent apparaître partout dans la Matrice. Dans Code Lyokô, il s'agit des monstres de XANA.

Enfin, les héros disposent de pouvoirs spéciaux dans le monde virtuel.
Les pouvoirs sont en partie innés... : Néo dispose de pouvoir lié à son statut « d'Elu » ; De leur côté, les Lyokô-guerriers ont des pouvoir dès leur virtualisation (Aelita a toujours eu son don de modélisation de Lyokô)
... et en partie acquis : Programmé par un opérateur ! Dans Code Lyokô, on sait tous que Jérémie a programmé les ailes d'Aelita ou encore supprimé par erreur les prémonitions d'Odd. Dans la Matrice, les héros peuvent se faire « télécharger » des compétences comme les arts martiaux ou la capacité de piloter un hélicoptère.


Notons en dernier lieu, que les intentions ne sont pas les mêmes quant au message que veulent faire passer les deux œuvres à propos du virtuel.

Dans Matrix, réel et virtuel ne font qu'un. Notez à titre d'exemple que Neo, l'Elu, garde ses pouvoirs surnaturels dans le monde réel, à la manière de Yumi dans Garage Kids. Il a une double vision et peut détruire les Sentinelles (robots).
On peut alors aisément voir, que le lien unissant réalité et fiction se présente comme transparent dans Matrix : les deux mondes se chevauchent.


Dans Code Lyoko, la distinction est volontaire plus nette ! C'est une des zones de divergences que l'équipe scénaristique de Moonscoop a su mettre en valeur. En effet, la série a pour cible les jeunes allant de 6 à 12 ans, bien que les communautés de Lyokofans tendant à la majorité se fassent toujours plus présentes. Quoi qu'il en soit, le dessin animé n'a pas pour seul but de divertir, mais aussi d'éduquer.
Jerôme Mouscadet, le réalisateur de la série, a clairement affirmé leur intention, à lui et à l'ex-directrice d'écriture, Sophie Decroisette, quant à la séparation de l'imaginaire. Il cherche à ce que les enfants gardent les pieds sur Terre. Il ne faut pas confondre réalité, et rêve, concret, et imaginaire.


Image

"Nous voulions bien faire comprendre aux enfants, qu'il existe d'un côté le monde réel, et de l'autre l'imaginaire. Et qu'ils sont totalement différents."
Jérôme Mouscadet, lors de l'avant première saison 4 du 5 juillet 2007





Et la différence se marque nettement au niveau du visuel : Dans Matrix, le monde virtuel est une copie du monde dans lequel nous vivons (vivions). Dans Code Lyokô, Lyokô a tout d'un jeu vidéo ! On sait que c'est irréel et même si d'aucun d'entre nous rêveraient d'y mettre un jour les pieds, personne ne souhaiterait y vivre : Seulement deux sens, des paysages rapidement... répétitifs !

Image

La lutte entre l'humanité et la machine


Un grand classique de la science-fiction !

Dans chacun des univers des deux séries, l'intrigue tisse sa toile autour d'un même thème récurrent : la lutte entre l'Homme et la machine. Un thème souvent repris, tentant de prévoir ce que demain nous réserve, selon le regard d'un auteur, à chaque fois différent.

Code Lyoko se base sur un combat entre des adolescents et une intelligence artificielle : XANA. Les objectifs de XANA évoluent mais incluent à chaque fois un conflit avec le genre humain.
Dans Matrix, c'est l'humanité libre contre les machines.

Deux points de similitudes évidents entre les « méchants » de chaque œuvre :
Initialement, XANA avait pour projet d'exterminer l'humanité. Dans Matrix, l'objectif des machines est d'exterminer l'humanité libre, c'est-à-dire le noyau d'être humain qui ne sont pas tenus en captivité par les machines.

Après qu'il a fui dans le Réseau et pris un peu de la graine grâce aux retours dans le temps, XANA change d'objectif : Il veut dominer l'humanité, grâce à une armée de robots, qu'il crée par le biais des Réplikas. Sur ce point, il ressemble aux machines de Matrix qui veulent contrôler les humains afin d'en extraire l'énergie.

Image Image
Des robots différents mais un même objectif : Soumettre les humains


Enfin, le dernier point de comparaison mais non des moindres : La genèse de ces deux belles histoires.
Le scénario suit rigoureusement le même fil : L'Homme crée la machine. La Machine dépasse l'Homme. L'Homme essaie de couper la Machine. La Machine essaie de détruire l'homme.

Plus d'information sur les ressemblances entre les deux éminences grises de la Matrice et de Lyoko... plus bas dans le dossier.

Image

Un petit groupe dont dépend le sort de l'humanité


Dans tout bon film et dans toute bonne série, il y a un point commun immanquable : Des héros. C'est pour faciliter l'assimilation du spectateur à un personnage précis, y paraît ! (Si ! Si !).

Dans les deux cas, le sort de l'humanité est attribué à un petit groupe.
Les personnages principaux dans Matrix sont Morpheus, Néo et Trinity.
Dans Code Lyoko, la célèbre bande de : Jérémie, Odd, Yumi, Aelita, Ulrich

Dans les deux cas, cette tripotée d'individus présente des points communs.
Ils sont liés par des relations amicales voir amoureuses, dépassant le strict cadre de leur mission professionnelle de sauveteur de l'humanité. Penchons nous sur le cas « humain » plus longuement...

Image

Les faibles humains sentimentaux... contre la parfaite machine rationnelle


De là, leurs sentiments trop humains deviennent souvent dans un premier temps une gêne pour leur mission ! Dans Matrix, Néo fait le choix de sauver Trinity plutôt que de remplir son rôle d'Elu : Au moment de remonter à la source qui aurait pu lui permettre de sauver l'Humanité, il préfère sauver son aimée. Dans Code Lyoko, les embrouilles amicales ou amoureuses des héros les ont régulièrement mis dans des situations critiques et dangereuses car le sentimental l'a emporté sur le rationnel !

Néanmoins, cet état de fait n'est en réalité qu'un leurre et c'est là qu'on retrouve un point crucial dont Code Lyoko s'est peut-être inspiré de Matrix. C'est l'humanité des héros, avec les forces et les faiblesses qu'elle comprend qui leur permet de vaincre les machines !

Je m'explique : Dans Code Lyokô, certes les coups de gueule d'Ulrich ont mis l'intégralité du groupe en péril, certes XANA a joué sur les sentiments des héros pour les manipuler, certes Aelita s'est fait embobiné 25 fois comme une cruche quand XANA a joué sur les souvenirs de son passé...
Mais au final, sans l'amitié ténu et unique des héros, la lutte contre XANA aurait été vouée à l'échec. C'est uniquement dans leur amitié, l'espoir qu'ils avaient de voir Aelita matérialisée un jour, l'acharnement qu'ils ont mis à retrouver William etc. qu'ils ont pu puiser l'énergie de tenir jusqu'au bout et de vaincre XANA.

Dans Matrix, le scénario est similaire.
Néo est le septième Elu à exister. Tous ses prédécesseurs ont sauvé de justesse l'humanité mais n'ont pas réussi à stopper la guerre entre l'homme et la Machine. Mais Néo présente une particularité que n'avaient pas les précédents élus : Il est tombé amoureux de Trinity.
C'est cet amour qui le fait se détourner de la voie qu'il devait emprunter. Et c'est à cause de cela qu'il doit en trouver une nouvelle : De là, il arrive à un résultat que les autres Elus n'avaient pas obtenu : La Paix entre les machines et les Hommes.

Dans les deux cas, le triomphe de l'humanité sur la Machine est possible grâce au fait que l'être humain a des sentiments et n'est pas qu'une bête fonctionnelle et rationnelle.

On peut comparer d'ailleurs deux scènes cultes de chacune des deux séries :

Dans l'épisode 24 « Canal Fantôme », XANA perd car il est incapable de saisir le concept d'amitié qui a poussé Jérémie à se virtualiser sur Lyoko malgré sa frousse.
Dans le troisième volet de Matrix, l'agent Smith a un célèbre échange avec Néo dans lequel il nie l'existence de l'Amour et de la plupart des autres sentiments humains.

Image« Croyez-vous que vous vous battez pour atteindre un but plus important à vos yeux que votre propre survie ? Voudriez-vous me dire ce que c'est ? Le savez-vous seulement ?
Est-ce la Liberté ou bien la Vérité ? C'est peut-être la Paix, c'est l'Amour si ça s'trouve ! Illusion, M. Anderson ! Hallucination ! Invention fugace d'un minable petit esprit humain dans une tentative désespérée de justifier une existence sans le moindre but ! Une vie absurde ! Des vies toutes aussi artificielles que la Matrice elle-même ! Mais je reconnais que seul l'esprit humain a pu inventer l'Amour, insipide et inepte ! »


Image
« XANA commet des erreurs. Ce qu'il connaît du monde réel est théorique. (...) Sa connaissance de l'être humain est approximative ! »
 

Les personnages
 
Un élu


Aelita et Néo représentent tous deux, l'élu, celui ou celle qui contrôle le monde virtuel et qui peut contrer l'ennemi.

Image Image

D'un côté, Néo est un homme à priori ordinaire sous l'emprise des machines. Il vit en tant que programmeur informatique dans la Matrice, jusqu'à ce que Morpheus vienne le chercher. Néo n'a aucune idée de son passé, lui non plus, ou du moins, son destin d'élu.
Ayant pris conscience de ses pouvoirs sur la Matrice, il obtient des compétences uniques. Il peut agir sur la Matrice comme personne d'autre : Voler à grande vitesse, arrêter les balles par la pensée, déformer l'espace, se mouvoir à grande vitesse etc. Il sent les programmes ennemis comme les agents.

D'autre part, Aelita, réveillée par Jérémie et sans aucun souvenir de son passé, est la gardienne de Lyoko. Elle en possède les clés ce qui lui permet de nombreuses choses et c'est là que les similitudes avec l'Elu de la Matrice apparaissent au grand jour.
Le point commun le plus important est sa capacité à influer sur les territoires grâce à son pouvoir de synthétisation... la maîtrise du monde virtuel en somme.
Elle est la seule en mesure de désactiver les tours tout comme Néo est la seule à pouvoir détruire les machines.

Pouvoir commun entre les deux : Une sorte de double vue qui permet à Aelita de détecter les tours infectées tandis que Néo peut voir les agents qui s'échappent de la Matrice sous apparence humaine.

Image Image

Point commun entre les deux Elus : Ils se soucient toujours pour leur ami. A de nombreuses reprises, ils leur demandent de les laisser agir seuls... et toujours ils reçoivent de l'aide avec ou sans leur accord.
Et enfin, n'oubliez pas que ce sont Aelita et Néo, qui mettent un terme à l'affrontement perpétuel et sauvent le monde.

Néanmoins, leur plus grande ressemblance est peut-être bien la mission dont ils se sentent tous les deux investis.

Image

Un opérateur


Je me serais fait un réel plaisir de vous comparer Jérémie et Tank... Mais à la lumière de la suite du premier volet, je ne peux pas le faire en totalité. L'acteur en question, Marcus Chong, s'étant disputé avec les réalisateurs, les frères Wachowski, a été supprimé du script original, étant tué dans le premier film... Il est remplacé par un autre acteur dans les films 2 et 3 : Li.
Lors de chacune de leurs excursions dans la Matrice, les héros sont guidés par un opérateur. Resté à bord du vaisseau depuis lequel les héros se connectent à la Matrice, il surveill en permanence leur évolution dans le monde virtuel et les guide, les aide à échapper aux agents notamment. Il est aussi en mesure d'ajouter à ses amis des capacités. Il peut par exemple apprendre à Trinity comment piloter un hélicoptère précis en un intervalle de temps record.
Dans le cas de Code Lyoko, vous aurez certainement reconnu ce bon vieux blond, de 1m47 qu'est Jeremie Belpois. Lui aussi guide ses amis sur Lyoko, les conduit aux tours, leur prévient de l'arrivée de monstres... C'est le même principe. C'est également lui qui gère les véhicules de ses amis : overboard, overwing, et overbike.
Comme nous l'avons déjà dit, il peut aussi programmer des capacités aux héros : Paire d'aile, téléportation etc...

Image Image

Dans les deux séries, la vie d'opérateur n'est pas des plus faciles... On pourrait penser qu'ils sont peinards, assis tranquillement dans leurs fauteuils d'acier pendant que leurs amis risquent leur peau. Mais il n'en est rien. Au contraire, ils sont en prise directe avec les attaques de l'ennemi. Dans le cas de Matrix, ce sont les Sentinelles qui attaquent le vaisseau ou encore des traîtres au sein même de l'équipe. En ce qui concerne Code Lyoko, Jérémie est confronté aux attaques de Xana souvent qui prennent la forme de personnes possédées : les xanatifiés.

Image

Un savant à l'origine du mal


Eh oui, ne nous voilons pas la face... Franz Hopper a beau m'être très sympathique, et pour vous aussi je pense, c'est quand même lui qui est à l'origine de tout ce bazar. Franz Hopper a crée Lyoko, ainsi que le supercalculateur dans lequel il est implanté et surtout XANA !
La personne comparable à Hopper n'est autre que l'architecte dans Matrix. C'est lui qui a conçu la matrice dans son ensemble, c'est à dire les différentes versions de la matrice jusqu'à ce qu'elle soit adéquate aux hommes. Il a donc crée l'univers virtuel en question.
Image Image
L'architecte & Franz Hopper

De la même manière, les deux hommes ont voulu créé un Univers virtuel dans lequel les humains pourraient acquérir une vie parfaite sous contrôle et loin du danger.
D'ailleurs, tout deux se cachent dans leur création d'une certaine manière, l'architecte a choisi de demeurer dans la source même dont l'accès est relativement difficile. Hopper a fui XANA en trouvant refuge dans la mer numérique.

Vous noterez cependant une différence énorme qui sépare les deux hommes. L'architecte, qui siège à la source de la matrice, ne cherche pas à changer quoi que ce soit et semble avoir pris le parti de la Machine face à une humanité qui, de toute évidence, a rejeté son œuvre et l'aliénation qu'elle représentait. En revanche, Hopper, fera tout pour réparer ses erreurs, et y parviendra, au prix de sa vie.
 


Similitudes en vrac
 
Et pour finir ce dossier de manière plus légère et imagée, une galerie des nombreuses similitudes et clin d'œil de Code Lyokô à son prédécesseur !

Image Image
LE clin d'œil le plus évident et indubitable ! Ce signe de provocation invitant les monstres à venir se battre est directement tiré de Matrix ! On le retrouve à deux occasions : Une fois par Odd à un Rampant dans l'épisode 49 « Franz Hopper » et une seconde fois par Ulrich à son clone dans l'épisode 51 « Révélations ».

Image

Image Image
Parce qu'un super grand méchant, pour être populaire, il faut que ça en jette !

Image

Image Image
Comme les jumeaux dans la Matrice, les spectres et les personnes xanatifiées peuvent se dématérialiser pour traverser les obstacles et éviter les coups.

Image

Image Image
La langage binaire universel des réseaux informatiques

Image

Image Image
Des foreuses et des hommes

Image

Image Image
Quand Smith change des matriciens en lui-même, leur corps se recouvre d'une substance noire inconnue qui rappelle les spectres de XANA qui s'infiltrent dans les corps dont ils veulent prendre possession.

Image

Image Image
Les héros de Matrix sont contraints d'évoluer dans le monde réel à l'intérieur des innombrables galeries qui descendent au centre de la Terre vers Zion, afin d'éviter les redoutables Sentinelles ! Les héros de Code Lyokô, eux, passent également par les égouts pour gagner l'usine afin de ne pas attirer l'attention.
Un décor très underground pour des sauveurs de l'humanité !

Image

Image Image
Sans doute le punch le plus ralenti de l'histoire du cinéma...

Venons-en enfin au niveau de la réalisation, même s'ils ne sont pas spécifiques et issus uniquement de la Trilogie, une des marques de fabriques de la saga Matrix est le ralenti qui va venir figer la scène d'action effrénée sur un moment clef avant que la vitesse ne reparte de plus belle.
La réalisation de Code Lyokô, de ce côté-ci, s'inspire très nettement de celle de Matrix dans la dynamisation de certains combats par des ralentis, voire des arrêts sur une scène avant caméra mobile.

Image

Image Image
Toujours au niveau de la réalisation, une autre technique typique de la saga Matrix est le bullet-time. Cet effet, souvent repris dans de nombreux films, est obtenu en mettant en cercle une série d'appareil photo déclenchés en même temps ou à un intervalle de temps très court. Cela donne un célébrissime mouvement de ralenti tournant autour d'une scène à un moment précis... On retrouve à foison dans les scènes de combat de Matrix.
Le bullet-time est également présent dans la série française (Episode 70 « Skidbladnir » entre autre). Certes, on ne peut pas réellement parler de bullet-time vu que la réalisation est animée donc faite par ordinateur mais le concept est bien là !

 

 
 Conclusion

Qui aurait cru qu'un film américain, dont l'influence est allée jusqu'à former un mouvement philosophique, aurait un lien étroit avec Code Lyokô ? Pourtant, ce dossier vous aura, je l'espère, prouvé le contraire.
Les ressemblances avec la trilogie américaine restent frappantes, à beaucoup d'égards et Matrix est la plus connue des sources d'inspiration de Code Lyokô, même si elle n'est pas la seule. Certains iraient même jusqu'à dire que Code Lyokô, n'est qu'une version plus enfantine de Matrix.

Un dernier point commun réunit les deux.
Malgré les quelques années de différences qui ont fait que Code Lyokô s'est inspiré de Matrix, au niveau historiques, les deux œuvres sont clairement contemporaines ! Elles sont avant tout les héritières d'un long mouvement de science-fiction qui a atteint un certain summum à leur époque.