Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

VioletBottle
 
 Malgré un pseudo d'actrice X et un avatar troué, VioletBottle est quelqu'un qui a un grand nombre de sentiments et qui aime les exprimer, ce qui permet d'alterner les voyages littéraires dans les différents pays du monde lyrique. Ce n'est pas un verre que vous allez redemander, c'est la bouteille.

[Retour à l'accueil]

[VioletBottle] [Memories to kill for] [Trente degrés] [The Day is my Enemy]
 
 

VioletBottle
 
ImageTalents : Ecrivain (peut dessiner aussi)
Prénom : Aléatoire
Bibliothèque : Sur fanfiction.netSur le forum
Image
Mon style : Lyrique. J'aime les grandes démonstrations de sentiments et de sensations, les descriptions avec des noms de couleur précis (j'y tiens, à ces couleurs. Déformation de graphiste, peut-être). Les longs moments d'introspection et de réflexion sont aussi légion dans mes textes (il y en a deux où il ne s'agit que de ça, d'ailleurs).
Références littéraires&culturelles : Très larges... Je ne me ferme à rien, ou tout du moins j'essaie. Je favorise la découverte et l'émotion ressentie face à une œuvre, et ça, ça peut être partout. Et comme on dit de la liste totale de mes références qu'elles prendrait une semaine pour être lue (à condition de ne pas bouger, de ne pas cligner de l'œil, de ne pas respirer et de ne pas chasser un inopportun moustique en plein milieu), on va se contenter de quelques exemples : Harry Potter, la bibliographie de Bulgakov, celle de Tolkien, d'Hoffmann, l'Expressionnisme Allemand au cinéma (Faust, Nosferatu...), Elephant Man, Cloud Atlas, Mr Nobody, Mad Max, La Trilogie Cornetto, Le Combat Ordinaire (si vous lisez ça après 2015, je parle de la BD), FullMetal Alchemist, les œuvres de Yoshiki Tonogai... Et voilà, c'est déjà trop long.
Ce qui m'inspire dans CL : Les parts sombres, les potentiels de défaite et de ratage, bref les noirceurs de l'âme des personnages. Jusque dans leur bonne volonté. L'Enfer est pavé de bonnes intentions il parait. Et voir des adolescents manier une puissance déjà dangereuse pour des adultes qualifiés, ça inspire niveau déboires et dérives...
Personnage préféré : William. Ou Jim. Mais tout le monde aime Jim.
 

Memories to kill for
 
Niveau de la fiction : Tout public avec une légère pointe de maturité
Taille de la fiction : One-shot
Type de fiction : Psychologie
Thème(s) de la fiction : Introspection de Jérémie
Personnage(s) mis en avant : Jérémie
Bornes chronologiques : Pendant la lutte contre X.A.N.A

Image

Télécharger : Image Image
Synopsis

Jérémie Belpois est un garçon intelligent, et à ce titre, plus à même d'éviter le danger que ses petits camarades. Jusqu'au jour où il réveille un programme multi-agent qui veut anéantir l'humanité. C'était peut-être un peu dangereux quand même, de risquer tout ça pour Aelita.

"Jérémie n'a jamais songé à mettre le monde en danger. Vraiment. En fait, le danger, ça l'effraie carrément."

L'avis de l'équipe :

L'auteur de ce One-Shot, perturbée par le froid - qui lui est souvent imperturbable - de Jérémie pendant la lutte contre X.A.N.A, a voulu lui donner un coté plus sentimental. C'est indéniablement un succès compte-tenu du talent et du style de VioletBottle.

À lire... si vous n'aimez pas le danger.
 

Trente degrés
 
Niveau de la fiction : Mature
Taille de la fiction : One-Shot
Type de fiction : Psychologie – Relation amicale
Thème(s) de la fiction : La mémoire, la hantise du passé
Personnage(s) mis en avant : William
Bornes chronologiques : Une dizaine d'années après les aventures virtuelles des héros

Image

Télécharger : Image Image
Synopsis

Quand on demandait à William Dunbar pourquoi il avait décidé, contre tout attente, de partir à Melbourne, invariablement il répondait : « pour changer d'air ». Adolescent, il ne se serait jamais défini comme un fuyard. Mais c'était ce qu'il était désormais. Si seulement il savait ce qu'il fuyait...

"Mais encore une fois, s'il était incapable d'appeler à l'aide, il ne pouvait que compter sur lui-même..."


L'avis de l'équipe :

Que ce soit l'ambiance du texte où la température exprimée par le titre, il fait chaud. Mais ce n'est pas qu'une question de climat. Il faut dire que le cerveau de William a de quoi travailler depuis qu'il a décidé d'entamer une nouvelle vie à l'étranger. Le lecteur le suit bien volontiers dans ses pérégrinations, jusqu'au dénouement final.

À lire... si vous êtes frileux.
 

The Day is my Enemy
 
Niveau de la fiction : Plutôt mature
Taille de la fiction : One-Shot
Type de fiction : Relation amoureuse
Thème(s) de la fiction : L'obsession pour un être aimé, le sauvetage de William
Personnage(s) mis en avant : Jérémie
Bornes chronologiques : Pendant la saison 4

Image

Télécharger : Image Image
Synopsis

Jérémie, cloîtré de nuit dans son laboratoire, met à exécution le grand plan qu'il a conçu avec un seul et unique but : arracher William aux griffes de XANA...

"Mais bientôt, je te le promets, j'aurais tout le loisir de t'entendre. XANA s'apprête à crier par ta voix pour la dernière fois. Dans quelques instants, la mélodie de tes paroles sera mienne."

L'avis de l'équipe :

Cet OS est en soi un exercice de style de la part de l'auteur. Le but est davantage de faire un étalage de lyrisme, qui est très réussi. Le lecteur doit s'attendre à une lecture plutôt corsée mais qui vaut tout de même le détour.