Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Les aptitudes martiales des Lyoko-guerriers
 
 Les données de ces graphiques ne sont en aucun cas officielles ou validées de source sûre. Elles correspondent à l'interprétation du rédacteur, basée sur la série. Le résultat final prête donc à débat. Un sujet a donc été dédié à cette discussion sur le forum ! Si vous souhaitez en parler, rendez vous ici !
Pour information, les graphiques établis ici tiennent compte des aptitudes du personnage sur l'ensemble de la série. L'évolution de chaque personnage est donc prise en compte ainsi que l'équipement final du héros.


[Odd] [Ulrich] [Yumi] [Aelita] [William] [William xanatifié]
 
 


Odd
 
Image

ImagePuissance 1/5 : Odd dispose de l'arme qui a le moins de puissance. Ca ne signifie pas que son arme est faible, juste que sa qualité première n'est pas la force de frappe. Les monstres ne la craignent réellement que dans leur cible (hormis les Rampants) et même les enveloppes virtuelles doivent en encaisser plusieurs avant d'être dévirtualisées.

Défense 3/5 : La défense d'Odd est moyenne. Son bouclier a des avantages certains : Il recouvre une bonne partie de son corps et s'enclenche très rapidement. Néanmoins, les épisodes nous ont prouvé ses faiblesses : Il se brise rapidement sous les coups et il ne protège pas les jambes de son utilisateur.

Corps à corps 2/5 : Odd n'est pas fait pour le corps à corps.
Ses armes et son style de combat appelle la distance. Odd n'a pas le sabre d'Ulrich ou ses arts martiaux pas plus qu'il n'a les prises de Yumi ou la force colossale de William.
Deux petits points à son avantage : Sa rapidité d'esquive, même de près et la quasi-impossibilité d'esquiver une flèche laser à bout portant.

Attaque à distance 5/5 : Et oui, à chaque Lyokô-guerrier son point d'excellence !
Odd est le sniper du groupe. Mis à part dans la saison 1, des munitions quasi illimités, avec une portée extrêmement importante, une rapidité fulgurante et une précision de plus en plus accrue à mesure qu'Odd combat sur Lyoko. Utilisables dans toutes les circonstances, même en plein milieu d'une pirouette, les flèches lasers font d'Odd un tireur d'élite redoutable...

Esquive 4/5: L'un des points forts d'Odd. Certains pourront penser que son esquive est médiocre car il est très souvent dévirtualisé ! Mais ces bévues ne sont pas dues à l'incapacité d'Odd à esquiver, seulement au fait qu'il prend des risques inconsidérés à longueur de temps.
Si l'on rapporte le nombre de dévirtualisation d'Odd par rapport à l'exposition aux tirs des monstres, on tombe sur un ratio finalement assez respectable. Combien de fois Odd a survécu et traversé de très grandes distances sous un feu nourri avec un nombre de point de vie très faible ? Il est le Lyokô-guerrier qui s'en tire en moyenne le mieux face aux Tarentules. Il a aussi tenu tête à William durant de longue période en esquivant son sabre.
L'homme-chat demeure néanmoins un poil en dessous de Yumi.

Rapidité 4/5 : Odd est extrêmement vif ! C'est la clef de ses aptitudes. Si Yumi esquive grâce à son agilité, Odd lui compte sur sa fabuleuse vitesse. Quand il se met à quatre pattes pour courir, il devient très rapide

Stratégie 3/5 : Une note qu'il a été très difficile d'attribuer.
En effet, le personnage d'Odd présente ici une contradiction. Une grande partie du temps, Odd est le bourrin de base. Fasciné par Lyokô et entrainé par le combat, il charge, manque d'attention et le paie. Néanmoins et contrairement à Ulrich, l'homme-chat développe parfois des ruses très intéressantes qui lui permettent de retourner des combats désespérés à son avantage. C'est donc très souvent qu'il a surpris les monstres en surgissant de là où on le l'attendait pas, fait du rodéo sur les Mantas et encore duper William en sifflotant. Odd est le personnage qui utilise le mieux les configurations de chaque Territoire à son avantage.
Un bilan mitigé donc.

Pouvoir spécial 1/5 : Le point évident où Odd est lésé. Son don d'anticipation, supprimé à la fin de la série, intervient sans qu'Odd n'ait le moindre contrôle dessus. Il ne l'aide généralement pas dans la sphère des combats et le laisse au contraire totalement démuni et sans défense face à ses adversaires durant le temps de la vision.
Image

Image

Odd est un personnage paradoxal. Sa tasse de thé ? Rentrer dans le lard. La galerie, l'épate et le spectaculaire. Son style de combat ? Des flèches longues portées, qu'il décoche en rafale ou qu'il ajuste pour viser les cibles. En bref, une arme qui l'aurait poussé à devenir une unité de soutien et de tir longue distance. Le genre d'individu qui peut mitrailler de loin quand ses alliés chargent et décocher la flèche juste au moment fatidique où personne ne l'attend...
C'est bien là tout le paradoxe du personnage qui est un véritable rentre-dans-le-lard alors que son avatar virtuel l'aurait plutôt poussé un devenir un combattant qui opère à distance et en soutien. Peut-être que si un jour on remplace ses gants par d'autres permettant de tirer davantage de flèches et en rafale, cela sera plus en phase avec sa personnalité.
 


Ulrich
 
Image


Image

Image
Puissance 4/5 : La force brute d'Ulrich est l'une des meilleures de la série. Face aux monstres, le sabre est une excellente arme. Il est précis pour atteindre l'œil et dévirtualise presque à coup sûr les monstres les plus chétifs (Frelions, Kankrelats) sans même passer pas la cible. Un coup bien ajusté détruira même à coup sûre une enveloppe virtuelle d'un Lyoko-guerrier (clone polymorphe ou encore William). C'est en plantant ses deux sabres dans les cibles du Kolosse qu'Ulrich l'a mis à terre.

Défense 4/5 : Contrairement à ce que beaucoup pensent, la défense d'Ulrich est l'une des meilleures de la série. Ses dévirtualisations fréquentes viennent plus d'erreurs que d'une lacune en défense.
Preuve en est : Les sabres d'Ulrich ont presque tout su arrêter : Les flèches laser d'Odd, les tirs des monstres qu'il peut faire ricocher. Ulrich est le seul héros assez robuste et armé pour bloquer la grosse épée de William. Quand le samouraï se concentre, il arrive à bloquer de pleine rafale de tirs.
Seule tache noire dans le palmarès : Les tirs de Megatank qui ont eu par deux fois raisons du sabre.

Corps à corps 4/5 : En combinant ses deux sabres et ses techniques d'art martial, Ulrich est presque le plus puissant des Lyoko-guerriers en combat rapproché. Mais un le surpasse...

Attaque à distance 2/5 : De loin la capacité dans laquelle Ulrich excelle le moins.
Certes, il a fini, tard dans la série, par s'essayer au lancer de sabre. La puissance du coup lui fait mériter son 2/5, mais c'est un quitte ou double : La manœuvre laisse Ulrich désarmé. De plus, il a une portée et une précision très faible. Enfin, Ulrich est presque impuissant dans le monde aérien.

Esquive 2/5 : Ulrich pourrait être excellent en esquive, peut-être un des meilleurs grâce à ses différents pouvoirs. Mais Stern n'est pas très porté sur l'esquive. Certes, il a eu de bonnes séquences d'esquive mais il préfère parer avec son sabre. Son tempérament fonce-dans-le-tas lui ont valu maintes dévirtualisation. Le 2/5 sanctionne plus l'écart entre l'esquive d'Ulrich telle qu'on l'a vue dans la série et le potentiel que pourrait avoir Ulrich pour esquiver en utilisant ses pouvoirs correctement.

Rapidité 5/5 : Ulrich est le plus rapide des Lyoko-guerriers.

Stratégie 2/5 : Encore un domaine dans lequel notre héros ne brille pas. Si en utilisant correctement ses armes et ses pouvoirs, Ulrich pourrait exceller, il n'arrive souvent pas à se sortir des situations critiques comme le fait Aelita par ruse ou Odd par audace. La stratégie d'Ulrich se résume très souvent, trop souvent à l'attaque frontale. Ulrich compte davantage sur sa puissance que sur sa tête.

Pouvoirs spéciaux 4/5 : Ulrich est le mieux loti des Lyoko-guerriers originels lors de la Genèse et des premières saisons. Ses deux pouvoirs sont redoutables pour ne pas dire presque terrifiants. Le Supersprint fait de lui une torpille virtuelle capable de vaincre des ennemis en surnombre et de se sortir des situations les plus périlleuses. Il fait d'Ulrich une arme de frappe chirurgicale : Rapide, précis, mortel. Le Triplicata lui comble les lacunes d'Ulrich en esquive. Quand il arrive en plus à se positionner en triangulaire, la cible est éradiquée à coup quasi-certain. Seul William a tenu la technique en échec.
Ce n'est pas tant les pouvoirs en eux-mêmes qui rendent Ulrich extrêmement puissant : Ses trois pouvoirs sont assortis et complètent l'équipement d'Ulrich. Le Supersprint lui permet de pénétrer directement dans le ma-ai, la zone mortelle de l'adversaire. De plus, avec l'accélération, la puissance de son sabre est décuplée. Cependant les pouvoirs d'Ulrich ne présentent pas d'autres perspectives que ce qu'ils offrent à la base. Leur exploitation, bien que redoutable, reste limitée par rapport aux pouvoirs de William ou Aelita.
Image

Image

Ulrich est clairement le tank de l'équipe. Ses pouvoirs et ses armes font de lui le bélier qui enfonce les lignes ennemies et créent la brèche. Ulrich est aussi l'un des plus polyvalents Lyoko-guerrier en termes d'aptitude. Il est bon partout.
On peut même se risque à dire qu'il aurait pu être le meilleur Lyoko-guerrier "gentil"... si il avait eu plus d'intelligence de combat. Pourquoi Ulrich ne se démarque pas plus dans Code Lyoko ? Parce que la majeure partie des affrontements ont lieu contre des monstres qui mitraillent à distance et qu'Ulrich est un homme de contact... Dès qu'il a été question de combat au corps-à-corps (Clone polymorphe ou William), il a brillé. Et il est sage de penser que si à l'avenir, les Lyoko-guerriers devaient être confrontés plus régulièrement à des adversaires humanoïdes... armés, par exemple, de lames noires jumelles... ses aptitudes vont redevenir prépondérantes.
 


Yumi
 
Image

Image

Image
Puissance 4/5 : Cette statistique surprend très souvent. Elle mérite explication. Contrairement à ce qu'on croit, les éventails de Yumi sont très puissants. Ils dévirtualisent, exactement comme le sabre d'Ulrich, les monstres les plus frêles sans forcément taper leur cible. Plus encore, ils ont une faculté unique : Ils sont la seule arme qui s'est montrée capable en un seul jet de détruire plusieurs monstres d'affilée.
Quand William les a pris dans le buffet, il ne s'en est jamais remis. Les nombreuses fois où les coups de Yumi ont échoué en atteignant un bras du XANA-guerrier relève donc plutôt du manque de précision ou de chance.

Défense 3/5 : Un domaine où Yumi n'est pas à son meilleur niveau. Cela n'est pas sa faute, le reproche est plutôt à adresser à son arme. Elle présente deux défauts majeurs : Le premier est son manque d'efficacité pour le blocage. L'arme étant très petite, Yumi doit impérativement être bien campée sur ses appuis pour bloquer les tirs et elle subit néanmoins l'impact du blocage. Par ailleurs, la surface qu'ils protègent est très limitée et ils sont bien incapables de bloquer la lame de William ou le tir de Megatank. Le second défaut est bien entendu que du moment que Yumi a lancé ses armes, elle est totalement démunie en terme de défense, surtout si ces dernières ne reviennent jamais à destination.
Son impressionnante technique de tourniquet qui lui a permit de renvoyer des pleines salves remonte le tout. Néanmoins, Yumi ne mise pas tant sur la défense mais plutôt sur l'esquive.

Corps à corps 3/5 : Un point mitigé.
Yumi a des aptitudes très correctes pour le corps à corps, notamment son agilité qui lui donne une nouvelle fois un avantage indéniable en combat rapproché. Son manque de force par rapport aux garçons peut parfois être un problème, notamment face à William. Le plus gros défaut de Yumi au corps-à-corps n'est pas son manque de puissance mais bien son équipement. Yumi n'a absolument aucune arme ni aucun pouvoir utile en combat rapproché. Elle doit donc compter sur la ruse pour s'en sortir.

Attaque à distance 4/5 : Yumi frôle la perfection. Ses éventails peuvent enchainer plusieurs frappes sans même s'arrêter, reviennent toujours à leur point de départ et ont une très forte portée. Ils sont imprévisibles pour les ennemis et puissants lorsqu'ils font mouche.
Deux défauts enlèvent à Yumi le point de la perfection : Si les deux éventails ne font pas mouche, elle doit attendre de les avoir rattrapés pour pouvoir retirer. Par ailleurs, elle doit être bien campée sur ses appuis pour faire des lancers corrects.

Esquive 5/5 : Le point d'excellence de Yumi. Sur ce terrain, Yumi ne souffre aucun rival grâce à ses talents de gymnaste. Elle est capable de progresser sur les terrains les plus difficiles tout en réalisant de somptueuses esquives grâce à ses dons de gymnaste.
Ses formidables aptitudes ont bien souvent fait tourner William en bourrique.

Rapidité 2/5 : Yumi est peut-être la plus lente des Lyoko-guerrières avec Aelita. Lors des courses effrénées, elle est souvent dernière et se fait rapidement distancer par Odd ou Ulrich. Ses esquives et ses techniques de combat misent davantage sur son agilité que son sa rapidité.

Stratégie 4/5 : Voici un point dans lequel Yumi s'illustre par rapport à son amoureux transi.
Même si le style de combat de Yumi présente de réels points forts, il est peut-être celui qui a les plus grosses lacunes. Yumi, la plus réfléchie du groupe, a toujours su employer ses méninges pour outrepasser ses faiblesses. Il s'agit peut-être du personnage le plus prudent et qui combine le mieux les moyens en sa possession pour se sortir des situations périlleuses.

Pouvoir spécial 2/5 : Si le pouvoir de Yumi pourrait être un des plus puissants, l'énergie et la concentration qu'il demande sont une lacune indéniable, de même que la lenteur à laquelle il s'exécute. Du coup, Yumi est presque incapable de l'utiliser en plein milieu d'une mêlée ou bien en combat physique rapproché. Là où son pouvoir est le plus efficace, c'est peut-être une fois combiné à son lancer d'éventail.
Image

Image

Yumi est l'exacte opposée d'Ulrich. Ironique n'est-ce pas ?
Ulrich est taillé pour le corps à corps, Yumi pour la moyenne et longue distance. Ulrich est naturellement bien doté en arme et pouvoir, Yumi est la plus mal servie. Ulrich n'a pas une once de tactique, Yumi est experte dans le déblocage de situation à son désavantage. Le cerveau et les muscles.
 

Aelita
 
Image

Image

Image
Puissance 4/5 : L'émergence du champ de force propulse Aelita du statut de maillon faible à défendre à celui de leader de groupe. Les champs de force ont une puissance remarquable. Certes, cela relève davantage du pouvoir mais il représente la seule force de frappe d'Aelita et elle n'est pas des moindres.
S'ils détruisent beaucoup monstres en un coup sans avoir à passer par l'œil, ce n'est pas le cas de tous. Certains monstres ont réussi à en encaisser et ils ne semblent pas au top de leur efficacité contre William qui en a souvent encaissé plusieurs. Néanmoins, en dehors des champs de force, Aelita n'a pas de force de frappe, ce qui lui coute la note maximale.

Défense 5/5 : En combinant ses pouvoirs, Aelita est au top de la défense. Les champs de force semble être la plus résistante des défenses. Ils sont les seuls qui ont brisé un jour l'attaque des Mégatanks. Aelita est habile pour bloquer les coups des monstres.

Corps à corps 0/5 : Aelita n'a aucune faculté de corps à corps et doit compter sur ses pouvoirs et ses jambes pour éviter le combat rapproché.

Attaque à distance 4,5/5 : A nouveau, les champs de force donnent à Aelita une quasi invincibilité sur ce plan. Le champs de force est très puissant mais reste néanmoins moins rapide que les flèches laser. Il est plus intéressant que les éventails car Aelita peut le tirer à l'infini et surtout elle peut charger sa salve. Un petit défaut le sépare de la perfection : Aelita ne peut le tirer en rafale.

Esquive 3/5 : Aelita oscille entre deux tendances. Son manque de vitesse qui ne la rend pas trop vive pour esquiver... compensé par son habitude de Lyoko qui fait qu'elle connaît bien les monstres et est très habile pour leur échapper sur de longues périodes tout en évitant leur tir. Les piètres performances face à la Méduse de ce côté la ramène néanmoins à une note moyenne pour l'esquive.

Rapidité 2/5 : Tout comme Yumi, Aelita est moins vive que les garçons. Malgré ses nombreux footings à travers Lyoko, même les monstres les moins rapides comme les Kankrelats arrivent à lui coller aux basques. Elle manque de rapidité pour esquiver les coups.

Stratégie 5/5 : De loin la plus experte de Lyoko pour y avoir vécu chaque minute pendant plu d'un an, Aelita est tout comme Odd une experte en ruses diverses. Personne n'a trompé les monstres aussi bien qu'elle et aussi souvent. Contrairement à son homologue félin qui utilise le terrain pour prendre des avantages offensifs, Aelita utilise plutôt l'environnement pour éviter les combats où elle ne serait pas à son avantage et atteindre les tours rapidement.

Pouvoir spécial 4,5/5 : Le don de synthétisation est un des pouvoirs les plus fascinants de la série. Contrairement aux pouvoirs d'Ulrich qui sont très ciblés, le don de synthétisation possède un potentiel absolument infini en fonction de l'usage qu'en fait Aelita. Certains considèrent même le champ de force comme une variante de cette capacité.
Pourquoi une note un poil en dessous du maximum ?
Quelques petits défauts : D'une part, le sort a un petit temps de chargement qui peut être fatal contre les adversaires rapides. De surcroit, on peut notamment sanctionner la légère « sous-utilisation » qu'en fait Aelita. Malgré ce qu'on peut en dire, le pouvoir aurait pu être utilisé à bien des escients.
Image

Image

Aelita est un personnage équilibré à tout point de vue.
Elle dispose d'un puissant pouvoir qui a évolué en une puissante attaque. Sa défense, sa rapidité, son esquive sont équilibrées et elle se révèle très débrouillarde. Il lui reste la lacune physique qui la pénalise un petit peu.
Cependant, ce graphique ne prend pas en compte les ailes d'Aelita qui boostent sa rapidité et lui permette de se tenir à distance du danger. Avec cette donnée, on constate qu'Aelita est le personnage le plus polyvalent.
 

William
 
Image


Image

Image
Puissance 4/5 : Comme la plupart de ses compétences, la puissance du bon William est aujourd'hui encore dure à évaluer. Tous les coups qu'il a portés ont abouti à des one hit/one kill. Mais on ne l'a vu affronter que des Rampants.
Néanmoins, en comparant son épée à celle d'Ulrich, on peut aisément imaginer que sa force de frappe est supérieure, au pire équivalente. Un petit point noir quand même, le William gentil a moins de force que son homonyme xanatifié et il n'arrive donc pas à manipuler correctement son épée à une main... par conséquent, on peut donc imaginer qu'il ne dispose pas d'une puissance de frappe équivalente.

Défense 3/5 : La défense de William a une qualité énorme et un défaut considérable.
La massive épée de William paraît à même de bloquer toute forme de coup (en partant de la supposition qu'elle est aussi résistante que celle de William xanatifié). Néanmoins, la difficulté à la manier rend la défense de William assez fragile. Même la Méduse a pu l'outrepasser.

Corps à corps 2/5 : Difficile à estimer. William n'a pas eu le temps de faire de corps-à-corps lorsqu'il était encore lui-même. On peut donc estimer son niveau à une moyenne décente : Il était beaucoup plus à l'aise que les autres Lyoko-guerriers lors de leur première virtualisation et les techniques de combats qu'il emploie contre les Rampants laissent penser qu'il aurait pris son arme en main assez rapidement. Il demeure assez novice.

Attaque à distance 0/5 : Aucune faculté confirmée à ce jour d'attaque à distance. Son épée est trop lourde pour être lancée (sauf si XANA donne un coup de pouce).

Esquive 1/5 : Peu habitué aux combats sur Lyoko et entravé d'une arme contondante, William ne nous a pas démontré pour l'instant de grandes capacités d'esquive.

Rapidité 3/5 : William semble relativement rapide dans sa manière de combattre et de se déplacer en dépit de sa grosse épée. Il est néanmoins loin d'égaler la rapidité des combos d'Odd ou Ulrich pour l'instant.


Stratégie 1/5 : Y a-t-il besoin de commentaires ?

Pouvoir spécial 0/5 : Aucun pouvoir spécial confirmé à ce jour.
Image

Image

Un graphique un peu ingrat pour un personnage qui, lors de sa première virtualisation, a ridiculisé les héros et leur piètres performances de la Genèse. William, passé trop vite du côté obscur, n'a donc pas eu le temps de progresser et d'explorer son potentiel. On ne sait même pas quels auraient été ses pouvoirs propres.

Ce qu'il faut retenir de William, c'est un fait que les graphiques de cette page ne sont pas à même de symboliser : La potentialité du personnage qui est de loin la plus forte de la série pour ce guerrier au destin brisé. N'ayons cure. Il se rattrapera bientôt.
 

William xanatifié
 
Image


Image

Image
Puissance 5/5 : Le score maximal. En termes de puissance brute, William est invaincu. La quasi-totalité de ses coups réussis et encaissés par ses adversaires ont abouti à des dévirtualisations. Son épée est contendante et a malmené le bouclier du Skid, désintégré le champ protecteur d'Aelita, dévirtualisé bien des Lyoko-guerriers. Autre point qui justifie cette analyse, contrairement à son alter ego gentil, William xanatifié dispose de toute la puissance physique nécessaire pour la manier ce qui n'est pas à la portée de tous. Il a réussi à la faire virevolter suffisamment rapidement pour tenir tête aux assauts d'Ulrich armé de deux légers katanas. Toujours physiquement, son plongeon du haut de la salle du cœur dans l'épisode 65 ou les violents coups qu'il assène témoignent de sa supériorité physique.

Défense 4/5 : La défense de William parait souvent dérisoire dans la série. Le point qu'il faut statistiquement prendre en compte est le suivant : William est souvent seul contre plusieurs et subi des assauts bi, voire pluri-azimutaux.
La solidité de son épée n'est pas à prouver : Elle encaisse même les champs de force. Elle est suffisamment large pour protéger une majeure partie de l'enveloppe virtuelle de William qui n'a pas de mal à la manier habilement pour bloquer les feux nourris... mais elle reste lourde et lacunaire face à des salves de projectiles, notamment les flèches laser qui ont outrepassé à plusieurs reprises la garde de William. Le poids de l'épée est un défaut lorsqu'elle se coince mais la capacité de William à la faire léviter ou à la rappeler vers lui sous forme de Supersmoke compense. Autre élément appréciable en self-defense de combat rapproché, le fameux bracelet que William porte à l'avant bras.

Corps à corps 5/5 : J'entends déjà les gloussements des fans de divers autres partis qui vont venir me lister la longue énumération des défaites de William face à tel ou telle héros. Prenons en considération les faits suivants : Tout d'abord, William est souvent confronté à plusieurs. Ou alors il doit enchainer les combats. Ensuite, scénaristiquement, William devait perdre à certaine occasion. Enfin, les défaites de William sont davantage dues à des erreurs de stratégie de sa part qu'à des faiblesses en combat.
Si l'on prend l'intégralité de la saison 4, William vainc plus souvent les Lyoko-guerrier qu'il ne perd contre. Il est le plus redoutable en corps-à-corps grâce aux croisements de toutes ses autres qualités : Un pouvoir multi-usage, une force titanesque, une arme redoutable, une défense efficace.

Attaque à distance 5/5 : Le score maximal de nouveau. Peut-être celui qui prête le moins à débat.
Ses salves d'énergie sont le coup le plus puissant de la série. La rapidité est fulgurante, elles peuvent être chargées pour amplifier leur puissance. Il les tire à répétition. Comme c'est avec son arme qu'il les envoie, sa garde n'est pas baissée. Quant à leur puissance, elle n'est plus à démontrer. En terme de précision, William est excellent d'une part et en plus les salves ratissent larges. Leur portée est maximale.
En bref, elles ont la puissance des champs de force d'Aelita, la rapidité des flèches laser d'Odd et ne présentent aucun des défauts qui caractérisent les attaques à distance des autres héros. La seule question restant sur ce point : Pourquoi ne les emploie-t-il pas plus souvent ?

Esquive 4/5 : Comme pour la défense, William est confronté une majeure partie du temps à plusieurs adversaires. Son esquive est excellente même si elle n'égale pas celle d'Odd ou Yumi.
Cette haute note est favorisée par l'usage ingénieux de la Supersmoke qui permet une esquive quasi-parfaite. De ce côté-là, les scénaristes ont même clairement limité l'emploi du pouvoir pour rendre William plus vulnérable.

Rapidité 3/5 : Peut-être un des plus gros défauts de William. Supersmoke hormis, il n'est pas très rapide. Il s'est pourtant montré extrêmement véloce lors de l'épisode 65 (avec son imaginaire Supersprint) mais la suite des évènements a montré un William relativement lent. On va dire, dans la moyenne. C'est souvent son manque de rapidité qui lui a fallu la défaite.

Stratégie 1/5 : C'est dans cette statistique qu'on peut pénaliser William sans pinailler.
Une note sévère qui s'explique par ses autres aptitudes. William a le défaut de ses qualités. Sa puissance, sa défense sont quasi parfaites et le cadre du dessous montrera la toute-puissance de son pouvoir. Que reste-t-il à critiquer ? L'utilisation qu'il en fait bien évidemment. William n'utilise pas son potentiel au maximum.
De plus, misant sur son écrasante supériorité, William se conduit en tank. Search and destroy. Cependant, les héros ont fini par s'adapter à son mode d'attaque frontal et on y trouve l'origine des fessées qu'il prend en fin de série. Ses actions réfléchies et stratégiques sont extrêmement peu nombreuses... Pas de William en embuscade, pas d'attaque aérienne plongée en Supersmoke imprévue, presque aucune interaction avec ses alliés les monstres de XANA... Clairement un potentiel gâché.

Pouvoir spécial 5 : La Supersmoke... Peut-être la meilleure chose que Code Lyoko Evolution ait décidé de conserver tant le potentiel de cette compétence est incommensurable. Les quelques lignes dont je dispose ici sont bien courte pour faire justice au pouvoir qui a fait de William le badass des Mondes virtuels !
La Supersmoke est l'alpha et l'omega. Elle s'enclenche rapidement et sans kata particulier. Une fois en son état, son possesseur est invulnérable. Il se déplace à vitesse faramineuse (supérieure aux véhicules ou aux ailes d'Aelita) et peut traverser les éléments de décors. Elle est donc à la fois la défense, l'esquive et la vitesse parfaite.
La Supersmoke optimise également l'art martial car elle permet de feinter, de se retrouver dans le dos de son adversaire en un clin d'œil. Elle permet d'atteindre des endroits inaccessibles. Elle perfectionne donc stratégie et déplacement.
Enfin, elle booste la puissance. Lancé à pleine vitesse en Supersmoke, William bénéficie de son élan lorsqu'il réapparait : La puissance de ses coups en est donc amplifiée.
Quelqu'un a dit « Cheat » ?
Image

Image

Le bilan de William ? Mitigé.
Nous sommes probablement actuellement en présence du plus puissant Lyoko-guerrier. Bien entendu, il faut rendre à César ce qui est à César : la possession par XANA joue énormément qu'il s'agisse de la force physique ou de la plupart des pouvoirs qu'il a acquis.
Au final, William est un personnage ambigu qui laisse sur sa faim. De la même manière que lorsqu'il était sur Terre, William a été balloté par le scénario... et les scénaristes. Il a été changé en Lyoko-guerrier le plus fort parce qu'un ennemi humanoïde surpuissant à opposer aux Lyoko-guerrier, ça fait classe pour la dernière saison de Code Lyoko... Et il a souvent perdu face à ses adversaires de manière illogique parce qu'il « devait perdre » à ce moment donné. Certaines défaites sont humiliantes et clairement justifiées par un besoin scénaristique de l'épisode. Pas toutes, loin de là, mais certaines... XCII