Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Adaptation et sacrifices : De CL à CLE
 
 Bienvenue sur ce dossier.

La question du passage de Code Lyoko à Code Lyoko Evolution est une question sensible dans la communauté, pour laquelle les fans sont très partagés. Qu'on adhère ou pas, cela reste une question difficile à cause de la multitude des enjeux. Devoir concilier les choix scénaristiques, l'autonomie de la nouvelle série par rapport à l'ancienne, la contrainte technique de l'adaptation, la contrainte budgétaire et... par dessus tout cela... la sensibilité des fans était un problème cornélien.

Ce dossier est divisé en deux pages. La première page sur laquelle vous êtes a été réalisée à chaud après la diffusion des tous premiers épisodes d'Evolution. Il a pour objectif de pointer les principaux changements intervenant dès le début de la nouvelle série et de les commenter pour évaluer si Evolution est une adaptation réussie.

Une seconde page complète le dossier. Rédigée à la fin d'Evolution, son but est de lister l'intégralité des changements d'Evolution par rapport à Code Lyoko. Quelques commentaires l'agrémentent mais la page est plus empirique.

[Accès à la seconde page du dossier]

[Sommaire de cette page]

[Introduction] [En bref] [Enfoncer les portes ouvertes [1] : 2D à Live-action] [Enfoncer les portes ouvertes [2] : La nouvelle CGI-3D] [L'évolution du concept du Monde Virtuel] [XANA, puissance et spectre] [Petites entourloupes scénaristiques] [Conclusion]
 
 

Image

Introduction
 
Le passage de Code Lyoko
à Code Lyoko Evolution

Adaptations et sacrifices

Code Lyoko

10 novembre 2007 : Diffusion du dernier épisode de la saison 4 en France

Série 100% animée 2D/3D

Dessin-animé jeunesse ciblée enfants

4 saisons avec une équipe stable
Code Lyoko Evolution

19 décembre 2012 : Diffusion du premier épisode de Code Lyoko Evolution en avant-première sur Internet

Série hybride animée-3D/Live-action

Série jeunesse visant un nouveau & ancien public

Nouvelle équipe de réalisateurs & scénaristes

Tous ces éléments faisaient que Code Lyoko Evolution ne pouvait pas être Code Lyoko. La définition même de Code Lyoko Evolution par rapport à Code Lyoko n'est pas évidente...
Une saison 5 ? Non, Moonscoop l'a répété : Code Lyoko Evolution est une sorte de nouvelle série et en aucun la seule « 5ème saison » du bien célèbre dessin animé. Pourtant le scénario est dans suite logique de la saison 4.
Une nouvelle série ? Bien sûr que non. Les héros restent les mêmes, ainsi que le concept.
Un spin-off ? Pas vraiment. L'environnement et la trame narrative conservent la ligne directrice de Code Lyoko.

Et nous voilà ainsi avec cette suite qui n'est pas une nouvelle saison. Cette nouvelle série qui est dans l'exacte continuité de la précédente. Ce petit frère qui est jumeau du grand.

La saison ayant commencé avec son lot de surprise, bonne ou mauvaise, il est temps de faire le point sur tous les changements qui se sont imposés à nous lors du passage de Code Lyoko à Code Lyoko Evolution.

Code Lyoko Evolution comporte-t-elle tellement de nouveautés qu'elle peut être considérée comme une nouvelle série ? Est-elle si peu différente qu'on peut la considérer comme une suite à part entière de Code Lyoko ?
Ou bien à l'inverse, plutôt que de se questionner sur le nombre de différences entre les deux, ne ferait-on pas mieux de se tourner vers la nature du changement et le pourquoi des modifications ? Cette piste nous mènera peut-être vers encore une autre conclusion : A travers toutes ses modifications, ne devrait-on pas voir en Code Lyoko Evolution une simple adaptation de Code Lyoko en série-live...

 

En bref
 
ImageJustifié ou justifiable par le scénarioChoix scénaristique ou artistique des créateursContrainte liée au budget ou/et au live-actionAucune explication
Changements d'apparence & de voix des hérosX
Sissi blonde – Samantha Blanche – Mme Hertz Jeune X
Disparition de perso secondairesX
Spectres de XANA plus “mous”XX
Fin des “grosses” attaques de XANAXX
Changement d'apparence des lieuxXX
Nouvelle 3D-CGIX
Disparition de la Banquise et la ForêtX
(Mouais...)
X
Modification des tenues virtuelles et des véhiculesXX
Variations des armes et pouvoirs (Odd & Aelita)XX
Nouveau design des toursXX
Tir des Tarentules par l'oeil
Crânes des Krabes ricochants
X
Désactivation des tours pour tousXX
Impossible de pénétrer les tours sans les codes sources de XANAX
 

Enfoncer les portes ouvertes [1] : 2D à Live-action
 
Tout d'abord, commençons par remarquer que ce dossier n'a pas vocation à relever l'intégralité des différences existantes entre Code Lyoko et Code Lyoko Evolution. Etant donné que toute la partie 2D/Terrestre de Code Lyoko a été remplacée par le live-action, elles sont, bien entendu, innombrables.

Rapidement, utilisons donc ce premier cadre pour « enfoncer les portes ouvertes » et faire un point sur les changements les plus évidents liés à la transition 2D/prise de vue réelle.

  • Les personnages principaux

  • Le point précis sur lequel était attendu Code Lyoko Evolution : L'adaptation des personnages de la série en vraies personnes, des acteurs débutants pour la plupart. Sur ce point, c'est un réel « Tout ou rien ».

    « Tout », car on ne peut qu'applaudir le casting des personnages principaux. Lorsque les fuites ont commencé à voir le jour et que le casting s'est peu à peu révélé, les retours des anciens fans ont été très variés. Kiffs sur la gueule d'ange de Diego, scandales sur la coiffure de Gulliver. Ovations pour la belle Mélanie, inquiétude pour la chevelure « dense » de Quentin. Enthousiasme sur la ressemblance frappante entre Marin et Jérémie, scepticisme sur le rendu de la coiffure d'Aelita.

    Tout un chacun avait son avis sur tel personnage qui allait être bien et tel autre qui allait être nul. Le deuxième temps, celui de la découverte des voix et du jeu de chacun des acteurs ! A partir de ce moment, les jeunes comédiens ont su conquérir leur public. Malgré un certain nombre de fans grincheux et sans doute tous plus talentueux les uns que les autres, les critiques se sont largement tues.
    Ce silence est dû à des points largement appréciables. Plusieurs comédiens respirent leur personnage par tous les pores. Gulliver est une réplique comportementale et caractérielle d'Odd Della Robbia (et en plus, la voix ne diffère pas trop de l'original) tandis que Diego incarne un parfait William dans ses airs tantôt nonchalants, tantôt sérieux. Marin, l'un des plus jeunes acteurs, incarne le rôle sans doute le plus difficile : Celui de Jérémie. Souvent seul à l'écran (puisque les autres personnages sont virtualisés), il doit, de séquences en séquences, seul devant son pupitre passer l'intégralité des expressions et émotions dans son jeu d'acteur. Surprise, peur, inquiétude, enthousiasme, etc... Un rôle très compliqué qu'il remplit de manière appréciable s'améliorant d'épisode en épisode.

    Image
    Quelque chose vous choque ?
    Un seul élément accroche l'œil des fans les plus revendicateurs : la différence de taille.

    On peut, au sujet du casting, largement saluer le choix des deux réalisateurs d'avoir prolongé le casting et d'y avoir prêté une attention toute particulière.

    Dernière mention pour nos deux révélations inattendues : Tout d'abord Pauline Serieys, incarnant la nouvelle héroïne Laura Gauthier, qui a la tâche difficile de se forger une nouvelle place dans l'esprit des fans, qu'on sait, ôh combien, étriqué.
    Et surtout le formidable Bastien Thelliez qui a propulsé le personnage de Jim au rang d'entité encore plus incontournable de l'Univers Code Lyoko.

    Aujourd'hui, on peut considérer le casting des personnages principaux d'Evolution comme l'une des plus grosses réussites. J'ai néanmoins dit que pour ce casting, c'était tout ou rien.

  • Les personnages secondaires

« Rien » aussi, car si le casting des héros a été soigné, on ne peut pas en dire exactement autant des personnages secondaires.

Ici, la poire est à couper en deux.
La contrainte financière a ici été déterminante : En effet, une multiplication des personnages secondaires entraîne forcément une multiplication des acteurs et donc des salaires à verser, ce qui aurait considérablement alourdi les couts de la série.
Autre point déterminant : La jeunesse des personnages de Code Lyoko. L'embauche d'acteurs mineurs pose un certain nombre de complications au niveau juridique. En l'occurrence, Marin, Gulliver & Pauline étaient par exemple logés dans une maison avec une personne payée uniquement pour les encadrer en semaine sur les temps hors-tournage.

C'est ainsi que l'Univers Code Lyoko a dû se débarrasser d'un certain nombre de ces personnages.
Hervé, Nicolas, Hiroki, Kiwi, les parents de tous les héros (Aelita hormis), le personnel de Kadic non récurrent et tous les élèves-figurants disparaissent donc ainsi de nos écrans, sans explication (hormis pour Kiwi).

Reste alors à venir à l'immense point noir de ce casting : Les personnages secondaires maintenus dans Code Lyoko Evolution.

Image Image

Guère besoin d'en rajouter plus.
Cette « adaptation » est sans doute la plus difficile à accepter de la part des fans traditionnels pour la bonne raison qu'elle ne semble présenter absolument aucune explication cohérente. Entre Madame Hertz, professeur de science désormais riche pour avoir inventé un anti-ride giga-efficace, Sissi, utilisatrice de teinture plus vraie que nature et Samantha, pionnière de la blanchoplastie, il y a de quoi être perplexe... Bien entendu, ces personnages ayant été relayés à un rôle très secondaire, ce n'est pas ultimement choquant. Mais tout de même, beaucoup d'encre a coulé à ce sujet et de nombreux « What the fuck » ont été proférés.
 

Enfoncer les portes ouvertes [2] : La nouvelle CGI-3D
 
Deuxième étape du changement évident : Le boost de la 3D. Pas la peine de s'étaler sur des lignes, n'oublions pas que nous avons connu la même chose lors du passage de la saison 1 à la saison 2.

Parmi les éléments les plus marquants : Une augmentation drastique de la vitesse des animations et des combats. La 3D est peut-être le seul élément pour lequel tout le monde peut-être unanime. De ce côté là, Evolution a surpassé son aîné.

Point particulier, on aime ou on n'aime pas : Les expressions de visage ont grandement évolué.

Image

Enfin bien entendu, il y a eu du changement dans la conception même de l'Univers virtuel mais ça, on en parle plus bas !
 

L'évolution du concept du Monde Virtuel
 
Les explications sur les modifications qu'a connues le Monde Virtuel sont à mi-chemin entre la logique et le choix scénaristique. La plupart ont été faites par Vincent Ferrier, réalisateur de la 3D sur Code Lyoko Evolution. Une interview complète de lui et Luccio Di Rosa vous attend ici. La question des modifications du concept y est abordée. En résumé, certaines relèvent du choix personnel scénaristique simple des réalisateurs, les autres ont été faites pour simplifier le concept du Monde Virtuel pour les nouveaux scénaristes et les nouveaux spectateurs. Le but était de supprimer des incohérences.

Exemple simple de clarification, dès l'épisode 3, on nous dit enfin formellement qu'il faut laisser un délai de 12 heures entre chaque virtualisation.
Autre point de vocabulaire : La partie du Réseau qui pénètre dans les mondes virtuels est nommée « Mer Numérique Intérieure » pour bien différencier de la Mer Numérique qu'est le réseau.

La suppression des Territoires de Surface est un choix de la réalisation. La Forêt a été victime « de son manque d'originalité », la Banquise, elle, a été supprimée pour éviter de faire deux Territoire de nuance bleue (avec le 5ème Territoire). Ce dernier a lui aussi été simplifié même si la série n'en parle pas des masses pour l'instant. Les tours ont changé de design, sans raison particulière.

Image

La grosse erreur qu'il faut en revanche relever concerne les droits d'utilisation. Il n'ait pas choquant que les autres héros aient acquis la faculté de désactiver les tours, grâce aux codes sources de XANA. Il est en revanche totalement faux de sous-entendre qu'il ne pouvait pas pénétrer dans les tours avant d'avoir cette faculté. Ils l'ont fait à de multiples reprises.

Image

Les monstres ont évolué. La Tarentule tire désormais par son œil et non plus par ses pattes en rafale. Le Krabe, lui, s'est doté d'un crâne qui fait rebondir les champs de forces. De manière plus générale, les monstres semblent ne plus avoir besoin d'être atteints à l'œil pour être détruits.

Image Image

Enfin, les héros ont aussi changé de tenues, notamment Odd dont le mode d'attaque a été complètement repensé.

Image Image
 

XANA, puissance et spectre
 
Les spectres de XANA semblent être moins « spectraux » qu'auparavant. S'ils avaient la faculté de traverser les murs et de se dématérialiser, ils doivent désormais enfoncer les portes. Seront-ils toujours sensibles aux attaques électriques ?

Image

Par ailleurs beaucoup de gens se plaignent de l'absence d'attaques de grande ampleur de la part de XANA. Cela n'est en aucun cas une erreur : D'abord, XANA est affaibli et moins puissant (ce qui explique aussi la mollesse de ses spectres), enfin, son but n'est plus de tuer les héros mais de récupérer ses codes.
Bien entendu, les mauvaises langues diront que ça arrangent bien les créateurs qui n'ont pas de quoi faire des attaques de grande ampleur... Mais c'est aussi par se genre de pirouette qu'on adapte un animé en série de manière cohérente.
 

Petites entourloupes scénaristiques
 
Terminons avec un listing des petites incohérences laissées ou voulues par les scénaristes pour redonner un peu de poil à la bête à la série.

Avant

Image

« Désolé William. Mais moi, je pense qu'on ne peux pas te faire confiance... »

#59 Le secretImage

« Je savais que c'était une erreur de t'intégrer dans notre bande... »

#65 Dernier Round

Après

Image

« C'est juste que... On a été un peu durs avec William, non ?... »

#02 Cortex

...

Image

Evidemment ici, bien qu'un peu d'eau à couler sous les ponts depuis Evolution, on ne peut que remarquer la grosse pirouette scénaristique qui permet de relancer un peu le triangle amoureux Ulrich/Yumi/William, qui avait pourtant été largement tranché depuis la saison 3.

Image
« Ca nous reprendra des mois pour la reprogrammer ! »

#70 SkidbladnirImage

« Wah, Génial, vous avez réussi à reprogrammer le Skid ? »

#02 Cortex


A nouveau, ici, les besoins de découverte de Cortex ont accéléré le mouvement très rapidement... et la reconstruction du Skid avec !


Image

Enfin, véritable viol du personnage de Jérémie, notre génie qui bloque sur un calcul de seconde quand il manipule un ordinateur quantique. Gosh darn it !
 

Conclusion
 
Pour les nouveaux fans, Code Lyoko Evolution ne présente pas d'incohérences. Le concept est amené extrêmement vite et est sans doute difficile à appréhender mais il demeure cohérent. C'est bien entendu du côté des anciens fans que le bât blesse. Cependant, outre le caractère de la critique facile, car il est toujours plus facile de démonter que de défendre, le résultat est mitigé. Le tableau initial de la page et une bonne connaissance des coulisses de la série permettent néanmoins de nuancer nos ressentis.

Que répondre donc à la question :
Code lyoko a-t-elle été bien adaptée en série-live avec Code Lyoko Evolution ?

Image
« Nous pensons sincèrement avoir fait le meilleur possible... Du moins... Disons plutôt que je pense que nous n'aurions pas pu faire mieux dans les délais et avec les moyens qui nous ont été accordés [et] Le délai qui nous a été imparti (...). »

Luccio Di Rosa, réalisateur de la partie réelle, lors de l'interview pour CodeLyoko.fr

Si l'on souhaitait une superproduction américaine où XANA aurait fait péter la moitié de la ville à chaque épisode, évidemment que non. Maintenant, si l'on adopte un point de vue réaliste.

Code Lyoko Evolution présente des réussites évidentes. Le casting des personnages principaux, très ressemblants aux héros. Une nouvelle 3D très réussie. Les aspects du concept inadaptables en série live pour jeunesse ont su contourner l'obstacle par des pirouhettes scénaristiques. Un XANA affaibli, des spectres qui le sont. Un nouveau but pour l'intelligence artificielle qui ne lui nécessite plus de faire de grosses attaques. Et surtout de la nouveauté (dynamisme des séquences, nouvelles musiques et animations).

Finalement, le tableau en haut de page prouve bien que la majorité des changements et "incohérences" liées à l'adaptation de Code Lyoko Evolution sont justifiables par les contraintes de tournage ou même le scénario. Cette adaptation a donc été globalement réussie, bien qu'il reste de sévères points noirs : Le casting secondaire, la disparition de deux Territoires de Surface... et enfin quelques coquilles scénaristiques ponctuelles.
 

Image