Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Le collège Kadic
 
 [Retour à l'accueil]

[Source d'inspiration] [Présentation] [Le portail] [Le parc] [Les terrains de sport] [Le gymnase] [Le bâtiment des sciences] [La chaufferie] [Les salles de classe] [Les dortoirs] [Le foyer des élèves] [Le bâtiment administratif] [L'infirmerie] [Les cours de récréation] [Les réfectoires] [La bibliothèque] [Les greniers et toits du collège]
 
 

ImageImage

Source d'inspiration
 
Le nom Kadic est un hommage à un romancier américain : Philip Kindred Dick (16/12/1928 – 2/3/1982) (ou Philip K. Dick).

Le lycée Kadic est entièrement inspiré du lycée Lakanal. Visite cette page pour le découvrir.

Image
 

Présentation
 
Le collège Kadic, construit au début du XXème siècle au cours notamment de l'an 1905, est un très vaste ensemble de bâtiment qui forme un centre éducatif de premier ordre. Il y aurait beaucoup à dire sur ce collège, à priori normal malgré des proportions ridiculisant certains établissements plus modestes.

La première chose essentielle à savoir de Kadic, c'est que c'est un collège mais aussi un lycée ! Il accueille donc des élèves de la sixième à la terminale. Impossible cependant de savoir quel type de classes post-collégiennes le collège propose (filières générales L/ES/S) ou filières technologiques (STI/STG/etc.).
L'effet laissant croire que Kadic n'est qu'un collège est cependant renforcé par le fait qu'aucun élève plus âgé que Yumi et William ne semble apparaître à nos écrans bien que Kadic soit un internat. Cela vient sans doute du fait que les diffuseurs craignent un changement de cible en créant un milieu d'adolescents lycéens !
Pour les classes supérieures, c'est idem : On ne voit jamais d'élèves plus jeunes que des sixièmes ! On peut exposer l'hypothèse que Kadic accueille aussi des élèves de primaire et maternelle, de plus que Sissi avoue avoir rencontré Ulrich en maternelle dans l'épisode 36 « Marabounta ».
Peut-être les primaires sont-ils dans une partie à part de l'établissement où les caméras indiscrètes du Dessin Animé ne sont tolérées.

Jusqu'à la saison 3, on ne pouvait pas savoir si Kadic était un collège privé ou public, cependant une réplique du père d'Ulrich nous lave du doute : « Tes études, voilà ce qui est important ! Et n'oublie pas que c'est moi qui les paie et que tu commences à me revenir très cher ! ».
Kadic semble donc être un établissement privé (A moins que les dépenses du père d'Ulrich ne soient liées à l'internat).

Au fur et à mesure des épisodes, on récolte des données sur la vie que mènent les internes à Kadic ; par exemple on sait que le petit déjeuner est servi à 7 heures du matin et le souper à 7 heures du soir. Les internes n'ont pas le droit d'être dans les couloirs durant les heures de cours qui vont de 8 heures à 16 heures 30. Dans l'épisode 61 « Sabotage », on assiste aussi à une inspection des chambres. Bien entendu, les animaux sont interdits à Kadic bien que cela n'empêche pas Odd d'avoir infiltré Kiwi. La distribution du courrier par Jim a lieu au réfectoire les matins (Episode 84 « Missile guidé »).

Les élèves en internat peuvent demeurer à Kadic tous les week-ends mais aussi toutes les vacances hormis celles d'été. Jérémie se fait coller pour rester à Kadic lors des vacances de Toussaint (Episode 3 « Vacances dans la brume ») et Aelita envisageait de rester à Kadic pour les fêtes lors des congés de Noël (Episode 82 « Mémoire blanche »).

Pour une description du personnel et des élèves, je vous renvoie à la rubrique Personnages et plus précisément au trombinoscope.

Je conclue en disant que Kadic est un collège vivant, où se tiennent de nombreux clubs et activités dont voici une liste :
- Club de photos tenu par Jim (épisode 64 « Surmenage »).
- Club d'arts martiaux tenu par Jim (« Le réveil de XANA » & 86 « Kiwi Superstar»)
- Cinéclub tenu par Monsieur Chardin (épisode 50 « Contact » & 91 « Mauvaises ondes »).
- Troupe de théâtre tenue par Monsieur Chardin (épisodes 15 « Crise de rires » et 60 « Tarentule au plafond »)
- Les échos de Kadic, journal tenu par les deux sixièmes Tamiya et Milly et qui sont assez populaires.
- Diverses soirées dansantes et bals organisés pour certaines occasions comme la fin d'année par exemple (Episodes 1 « Teddygozilla », 33 « Mix final », 52 « Réminiscence »).
- Groupe de musique, monté par Odd, Ulrich et Yumi dans l'épisode 2 « Le voir pour le croire ».
- Exercice de sécurité en présence des pompiers (Episode 71 « Premier voyage »).
- TP de biologie en plein air (Episode 74 « Corps céleste »).
- Sortie camping et étude naturelle (Episode 76 « Le lac »).
Des activités sont également proposées aux élèves dans leur foyer qui ouvre dans l'épisode 69 « Double foyer ». Les élèves peuvent également demander à Jim de leur faire un entraînement de sport particulier comme dans l'épisode 74 « J'préfère ne pas en parler ». Certains évènements sont plus exceptionnels, comme la visite d'une star réalisatrice de film (James Finson dans l'épisode 8 « Clap de fin) ou encore un membre des Subdigital's venant faire une recherche de jeunes talents (Chris dans l'épisode 68 « Première partie »).

Bienvenue dans ce collège ; voici une visite lieu par lieu.
 

Image

Le portail
 
ImageImage

Le portail de Kadic est un chef d'œuvre architectural alliant des influences gothiques, romanes avec une pointe de baroque et...
Soyons sérieux ! Il n'y pas énormément à dire sur le portail de Kadic (d'où ma tentative pour meubler le vide) qui n'est qu'une simple grille (un peu rouillée).
On voit surtout ce portail quand les héros raccompagnent Yumi jusqu'à la sortie du lycée. Il donne sur le chemin qui part dans le parc du collège en se séparant en plusieurs sentiers.
Il apparaît notamment dans l'épisode 29 « Exploration » où Yumi se fait accompagner au collège par ses parents, l'épisode 22 « Routine » où les héros se disent au revoir et les épisodes 22 « Routine » et 82 « Mémoire Blanche » où les héros se disent au revoir avant le week-end ou les vacances.
 

Le parc
 
ImageImage

Il y a déjà plus à dire sur le parc de Kadic qui ressemble par endroit presque à un petit bois, tellement il est feuillu. Il s'étend sur toute la largeur du collège en séparant le portail d'entrée des bâtiments et des terrains de sport. C'est en quelque sorte une frontière qui peut présenter son importance puisqu'elle cache à la vue des passants tous les évènements paranormaux qui se déroulent au collège. C'est ainsi que dans l'épisode 40 « Contagion », les policiers appelés par William ne voient rien de ce qui se passe près des réfectoires et se retirent.
Même si le parc est vaste, cela n'implique pas toujours des malus pour les héros. Dans le cas des attaques où XANA cherche à retenir les héros au collège, il doit s'assurer que tout le périmètre du parc est bouclé ; les héros trouvent toujours la faille dans le filet ! On peut reprendre comme exemple l'épisode 40 « Contagion » où l'ost de zombies qui parcourt le parc n'empêche pas Yumi de se frayer un chemin jusqu'à Aelita et Jérémie qui peuvent alors rejoindre l'usine.

Le parc est toujours sous haute surveillance du programme car c'est en son sein que se trouve une bouche d'égout sous laquelle les héros peuvent descendre une échelle puis partir en direction de l'usine.

XANA cherche parfois son mode d'attaque directement dans le parc quand il prend par exemple contrôle d'essaims de frelons (épisode 12 « Attaque en piqué ») ou bien quand il s'empare des racines des arbres pour retenir les héros (épisode 61 « Sabotage »).
Dans d'autres cas, XANA opère un déploiement de force, en envoyant un Krabe au collège (épisode 39 « Mauvaise conduite »).

En situation pacifique, le parc est un endroit très calme où se reposer entre deux heures de cours. Les héros ne s'y rendent pas vraiment lors de leur pause et préfèrent rester dans les cours de récréation ce qui est dommage car l'espace vert est toujours très agréable à voir.

Finissons en mentionnant la cuisine d'été ou le cabanon qui sert de range outils ; outils dont les héros sont parfois amenés à se servir face à la menace XANA. Un Kankrelat sauvagement agressé par Ulrich et Yumi dans l'épisode 26 « Faux Départ » pourrait témoigner.
Cette cuisine d'été est habituellement interdite d'accès aux élèves comme le fait remarquer Jim à Milly. Cela n'empêche pas Yumi de s'y réfugier puis de se faire agresser par des corbeaux xanatifiés dans l'épisode 58 « Le prétendant ». Odd et Sissi, poursuivis par tout Kadic xanatifié, chercheront à s'y dissimuler avant d'être débusquer par le principal utilisateur de ce hangar à outil : M. Rouiller (Episode 91 « Mauvaises ondes »).
Cela dit, pourquoi voir le malheur partout ? Le parc, c'est aussi un très bel endroit pour faire de l'entrainement (cf William Episode 65 « Dernier Round »), déclencher une querelle fraternelle (Episode 77 « Torpilles virtuelles ») ou même... flirter avec sa belle ? (Episode 85 « La belle de Kadic »).
On peut même y conclure une série de 97 épisodes en rebouchant une fameuse grille d'égouts et en lançant son prof de sport sur une réplique mythique (Episode 95 « Souvenirs »).


ImageImage
 

Les terrains de sport
 
ImageImage

Situés plus loin du portail, entourés par le parc, le bâtiment des sciences et le gymnase, les terrains de sport de Kadic sont assez vastes et permettent aux héros de pratiquer toutes sortes de disciplines sportives d'extérieur comme le lancers de disque (Episode 63 « Triple saut ») et de javelots (Episode 67 « Mauvaise réplique »), le football et les différents types de courses (500 mètres, endurance, etc.)... C'est un complexe sportif d'importance puisqu'il permet à Kadic d'accueillir des tournois inter-collèges de football comme dans l'épisode 21 « Gravité 0 » !

C'est depuis les terrains de sport que Jim fait souffrir les élèves en dispensant ses cours, lesquels commencent toujours par de longs discours pathétiques sur les origines, les utilités, l'histoire et la philosophie des sports qu'il dispense, le tout parsemé de citations.
C'est souvent que le pauvre surveillant s'emmêle dans ses propres explications mais une fois que la pratique commence, plus question de lambiner. Mieux vaut être bon et courir vite car si tel n'est pas le cas, les remarques acerbes de Jim du genre « Minable » vous attendent en fin de parcours !

Les cours de sport ont toutefois un avantage indéniable sur les autres cours : Les héros n'étant pas loin du parc et des passages secrets vers l'usine, ils peuvent sans trop de difficultés fausser compagnie à Jim en cas d'attaque !
Dans l'épisode 67 « Mauvaise Réplique », les héros ont du y surveiller la réplique de Jérémie lors de ses débuts de crise sous l'influence de XANA.
 

Le gymnase
 
ImageImage

Le gymnase se situe en dessous des terrains de sport, à l'extrémité de l'aile Sud de Kadic. Selon les dires du proviseur, il est rénové dans l'épisode 6 « Cruel dilemme ». Dedans, ont lieu toutes les disciplines sportives d'intérieur, comme le basket-ball, l'escalade (Episode 44 « Vertige ») ou pourquoi pas le hand-ball etc... Dans « Le réveil de XANA », on apprend que c'est ici que Jim tient son club d'arts martiaux.
Il n'est que rarement fermé, par conséquent, les élèves peuvent venir s'y entraîner à l'image d'Ulrich dans l'épisode 35 « Les jeux sont faits » ou Yumi dans l'épisode 58 « Le prétendant ». Les vestiaires sont aussi dans le gymnase.

Toutefois, l'autre importance capitale du gymnase est qu'il fait aussi office de salle des fêtes de Kadic. C'est en ce lieu que sont organisés tous les grands évènements du collège. On peut citer les rencontres robotiques comme celle de l'épisode 20 « L'âme des robots » mais également les soirées dansantes comme dans l'épisode 33 « Mix final » ou les auditions pour nouveaux talents (Episode 68 « Première partie »).
Dans l'épisode 65 « Dernier round », le gymnase accueille même un tournoi de skateboard.

Jim utilisera le gymnase à des fins personnelles afin de châtier Odd d'avoir divulgué la photo de Paco le Roi du disco dans l'épisode 66 « Renaissance ». A la fin du même épisode, il y donne un concert de disco.

XANA ne s'intéresse jamais réellement au gymnase, néanmoins si les héros sont dedans, comme à de multiples reprises, il n'hésite pas à aller les y chercher. En général, la méthode forte est la bonne : Un robot haut de trois mètres (épisode 20 « L'âme des robots »), une armée de chiens mécaniques (Episode 86 « Kiwi Superstar »)... Dans d'autres cas, les frappes seront plus précises : Une fois, ça sera une boule d'électricité géante qui surgira du réseau électrique (La Genèse), une autre fois des corbeaux plutôt agressifs traverseront une vitre pour s'en prendre à Yumi (Episode 58 « Le prétendant ») !

Reste à mentionner l'énigmatique « attaque du gymnase, citée dans l'épisode 72 « Leçon de choses ». Que s'est il réellement passé entre Jérémie et Aelita ?
 

Le bâtiment des sciences
 
ImageImage

Le bâtiment des sciences est détaché de la couronne que forment tous les autres bâtiments. Il s'élève au dessus des terrains de sport et comporte plusieurs étages bien que Mme Hertz soit le seul professeur de sciences de Kadic que l'on connaisse ! A travers les classes, on peut trouver tout ce qui est nécessaire à l'enseignement de la biologie et des sciences physiques et chimiques ! Dans la série, cela se limite à quelques éprouvettes, des produits chimiques, des montages électriques, mais le stock doit sûrement être plus important...

C'est aussi dans le bâtiment des sciences qu'on découvre la salle informatique de Kadic où Samantha voudra dérober un ordinateur portable dans l'épisode 23 « 36ème dessous » !

Du fait qu'il contient des produits chimiques, les laboratoires sont souvent cibles des attaques de XANA ; l'exemple le plus frappant étant l'épisode 15 « Crise de rires » dans lequel XANA s'empare du contenu de deux bonbonnes de gaz hilarant !

Le laboratoire ne rappelle pas que des bons souvenirs aux héros... Par deux fois déjà, ils ont été contraints d'y organiser un sauvetage, celui de Mme Hertz dans l'épisode 21 « Gravité 0 » et celui de Samantha dans l'épisode 23 « 36ème dessous » ! On peut même rajouter que dans l'épisode 26 « Faux départ », XANA y envoie ses Kankrelats pour cueillir les héros.
 

La chaufferie
 
ImageImage

A côté du gymnase, on trouve la chaufferie. C'est une pièce que les élèves ne visitent habituellement pas dans les collèges normaux, nous ne sommes pas dans un collège normal.

Le plus important à savoir sur la chaufferie, c'est qu'elle contient un des deux passages secret vers les égouts puis l'usine. Celui-ci est dissimulé derrière une porte ouverte et il est par ailleurs bien étonnant que le proviseur ou même Jim ne se soient jamais souciés de cette porte.

Néanmoins, la chaufferie peut devenir la scène d'évènements bien plus impressionnants. Dans l'épisode 45, tous les élèves y trouvent refuge pour s'abriter des températures plus que polaire que l'attaque XANA a colportées dehors. Dans l'épisode 30 « Un grand jour », elle se transforme en un véritable ring pour un affrontement entre Ulrich et Sissi xanatifiée. Créant des ravages, la pièce se retrouvera toute enfumée suite à l'endommagement de la tuyauterie. C'est en détruisant ces tuyaux que Aelita fait fuir Jim et le proviseur, permettant à Jérémie de s'échapper jusqu'à l'usine dans l'épisode 24 « Canal Fantôme » !

XANA bloque fréquemment l'accès à la chaufferie à nouveau pour bloquer l'accès aux passages secrets vers l'usine. On retrouve ce cas de figure avec l'armure de l'épisode 10 « Créature de rêve » ou encore une fois, les Kiwi2 de l'épisode 86.

Si la colère de XANA peut déformer la chaufferie, la bêtise de Sissi tout autant. Dans l'épisode 48, la chaufferie est relookée en un décor parfait pour une séance de spiritisme : Bougies, pentagramme sur le sol, adeptes un peu idiots et spectre pour rendre le tout plus réel !

Mais pourquoi une séance de spiritisme me direz-vous ? Tout simplement par rapport à la vieille rumeur qui court sur Kadic et sa chaufferie. Je vous la raconte ?

En l'an de disgrâce 1905, alors que Kadic était encore en construction, on raconte que Léon Courbet, ouvrier du bâtiment, est emmuré, enterré vivant dans la chaufferie, depuis ce jour, son fantôme hante les lieux, effrayant les élèves...
 

Les salles de classe
 
ImageImage

On arrive ici à la plus importante des parties de Kadic : le grand bâtiment des classes et des dortoirs, à l'Ouest. Vu sous un certain angle, c'est une couronne en forme de C et deux petits rallongement en partent, ce qui nous donne grossièrement une forme d'euro : €

Les salles de classes ne se trouvent qu'au long de la couronne et dans un seul rallongement, elles forment donc un E grossier.

Ce sont des salles de classes tout à fait communes, avec tableau, craies, bureau du prof et pupitres pour les élèves, lesquels pupitres sont quasi-invariablement répartis en rangées de deux.

Dans ces classes, sont enseignées toutes les matières qui ne sont ni sportives, ni scientifiques.
Quand ils ne sont pas sur Lyoko, nous héros sont très souvent enfermés dans ses salles où leurs cours leur sont dispensés par leur professeur !
Toutefois, si le Superscan réagit, il faut trouver une bonne excuse pour quitter la salle... Mal à la tête, besoin naturel... Tout est bon tant que cela convainc le professeur (ou que ça ne lui laisse pas le temps de réagir).
Si l'attaque est ciblée sur le collège, les 5 héros n'ont pas de mal à s'éclipser au milieu des élèves paniqués et des professeurs débordés.
 

Les dortoirs
 
ImageImage

Les dortoirs ont été construits exactement au dessus des salles de classe. A partir d'une certaine heure, les élèves internes doivent y monter et ne plus les quitter sous peine d'exclusion. Les virées nocturnes sont passibles de lourdes pénalités à Kadic. Fort heureusement, pour eux, les héros ne s'en rendront compte qu'une fois, ce qui est relativement peu vues toute les nuits d'infractions commises. Dans l'épisode 70 « Skidbladnir », Aelita sera surprise par Jim dans la chambre de Jérémie. 4 heures de colle.

De longs couloirs de dortoirs s'étirent donc au premier et deuxième étage de Kadic. Pour résumer la situation, une tirade de ce bon vieux Jim n'est pas de refus !

« Bon, faut-il que je vous rappelle que le soir, les filles et les garçons n'ont pas le droit de vagabonder en dehors de leur étages respectifs ! Mais quoiqu'il en soit pour ceux d'entre vous qui voudrait jouer les malins, je tiens à préciser que la différence entre ces étages vient du fait que l'un est situé au dessous de l'autre et l'autre au dessus de l'un et vice versa bien sûr !
L'étage des filles est celui du dessus, l'étage des garçons celui du dessous ! Tout déplacement de l'étage inférieur vers le supérieur ou du supérieur vers l'inférieur est de fait strictement interdit ! Et s'il m'arrivait de coincer quelqu'un de l'étage du dessous à l'étage du dessus ou de l'étage du dessus à l'étage du dessous, celui-ci n'aurait pas le temps de le regretter ! »

Il vous tout de même noter que ce que nous dit notre cher sergent instructeur GI-Jim ne vaut pas pour tous les épisodes . Parfois, on voit la chambre d'Aelita au même étage que celle de Jérémie. Dans l'épisode 22 « Routine », Ulrich et Emilie n'auraient logiquement pas du se croiser !

Dans les vastes couloirs de Kadic, des quantités phénoménales de chambres s'alignent toutes, à peu près, similaires en termes de superficie ! On remarque que les élèves sont soit seuls dans leur chambre (comme Jérémie, Sissi ou Aelita) ou parfois à deux (comme Ulrich et Odd mais aussi Milly et Tamiya).
Dans les chambres, pas mal de choses sont tolérées (baladeurs, MP3, ordinateurs reliés à Internet, poster) ; chaque élève peut aménager sa chambre à son goût. La chambre de Sissi reflète donc bien sa personnalité avec un miroir, des photos de star, du linge et du matériel, de beauté partout ! Celle de Jérémie comprend tout l'attirail informatique et de quoi bricoler les robots, sans oublier l'incontournable poster d'Einstein.
La chambre d'Ulrich et Odd est plus simple. Une modeste table pour travailler et leurs affaires personnelles dans leur armoire.
Jim aussi a sa chambre au milieu de celles des élèves et on rencontrera dans celle-ci surtout du matériel de sport et des posters d'athlètes, voire quelques photos compromettantes sur le passé de notre surveillant favori !

Chacun des étages possède une salle de bain avec plusieurs douches, de grands lavabos que les élèves peuvent utiliser chaque matin où chaque soir. En général, il n'y a rien de palpitant qui s'y tient, sauf quand Aelita a des hallucinations ou que Sissi l'envoie dans la douche des garçons !

C'est similaire dans les dortoirs, pas beaucoup d'actions ! La plupart du temps les héros sont avertis avant par Jérémie des attaques de XANA et ont le temps d'évacuer les dortoirs. Néanmoins, quand les attaques sont nocturnes comme dans l'épisode 48 « Esprit Frappeur » ou inattendues comme dans l'épisode 10 « Créature du rêve », il se peut qu'une armure possédée ou qu'un fantôme apathique erre dans les couloirs !

Les élèves peuvent demeurer dans leur chambre quand ils sont malades, en revanche il est absolument interdit de rester dans les dortoirs en période de cours de 8 heures à 16 heures 30 ! Bien évidemment, Jim veille !

Il est arrivé que XANA s'en prenne directement au collège lui-même en ciblant son attaque sur les dortoirs, qu'il faisait s'écrouler en créant des ultrasons (Episode 13 « D'un cheveu ») !

ImageImage
 

Le foyer des élèves
 
ImageImage

Cet espace est un espace nouveau. Il n'ouvre ses portes qu'à partir de l'épisode 69 « Double foyer ».
Le proviseur le concède aux élèves à condition que ces derniers l'entretiennent. Au grand dam des héros, la réplique de William en est nommée responsable tout d'abord et se relèvera incapable de le gérer bien trop primitive dans sa réflexion. Après un retour dans le temps, les héros s'arrangent pour que ce soit Sissi qui obtienne le poste.

Dans le foyer, on trouve diverses choses pour occuper les élèves : Une TV (la lutte pour la télécommande est frénétique), un babyfoot (où l'on sympathise avec les nouveaux venus comme le cousin de Jérémie (Episode 88 « Cousins ennemis ») ou une table de ping-pong sur laquelle Jim, la « Raquette Tueuse » peut défier les élèves.

Comme beaucoup d'autres lieux dans Kadic, le foyer deviendra un lieu de réunion et de discussion. Les héros ne parlent pas trop XANA, à cause du peuple alentour mais se retrouvent volontiers autour du babyfoot.

Une attaque de XANA y débute : Il s'empare de la réplique de William et la lance sur les héros dans l'épisode 69.
 

Le bâtiment administratif
 
ImageImage

Tout est dans le nom ! Ce bâtiment est le second rallongement qui part de la couronne des dortoirs !
Dedans sont stockés les dossiers des élèves, les formulaires d'inscriptions, de renvois, les fiches des professeurs, bref, tout ce qu'on nomme familièrement paperasse... Comme pièce importante, on trouve la salle des professeurs, le secrétariat, le bureau de Nicole Weber et du proviseur.
C'est dans cette dernière pièce qu'il se passe le plus de choses mais où il ne vaut mieux pas atterrir. C'est là que M. Delmas travaille, flâne un peu devant la photo de Sissi, joue à un mystérieux jeu de pingouin (Episode 67 « Mauvaise Réplique ») ou distribue des heures de colle.

La salle des professeurs n'est pas loin. Dans une autre salle où sont entreposés pas mal de dossiers, Jérémie a aussi fait la découverte de fiches sur Franz Hopper. La difficulté lors d'opération dans ce secteur, c'est que les élèves n'ont pas le droit d'y rester seul.
 

L'infirmerie
 
ImageImage

Yolande Perraudin veille sans cesse à ce que les élèves blessés ou malades soient bien soignés. L'infirmière détient la solution à tout problème léger. Ne reste plus qu'aux patients à s'allonger sur un lit de l'infirmerie et d'attendre ses soins. Yolande est même habilitée à soigner une foulure et à faire passer les visites médicales, ce qui relève d'un niveau plus que convenable !
Quand Yolande est impuissante face à une blessure ou un état, c'est souvent que l'ennemi des héros est impliqué (comme l'état d'Odd dans l'épisode 18 « Musique mortelle » ou celui de Jérémie dans l'épisode 38 « Tentation »). Dans ces rares cas, le scénario reste similaire : Yolande vérifie avec beaucoup d'inquiétude l'état du souffrant et se tourne affolée vers le proviseur en demandant qu'il appelle l'hôpital !
En période de guerre contre XANA, la présence d'une infirmerie tenue par une personne qualifiée est rassurante pour les héros et capitale pour les victimes des attaques.

Electrocution, maux de tête, de ventre, malaise, moment de folie : Tout se règle à l'infirmerie, même les soucis purement collégien comme les sudations excessives ou l'acné !
 

Les cours de récréation
 
ImageImage

Les cours de récréation sont au nombre de deux, délimitées par les salles de classes et le bâtiment administratif ! La première est située plus au Nord et c'est dans celle-ci que l'on trouve les toilettes des élèves mais surtout le fameux distributeur de boisson, trop souvent en panne au goût d'Odd et Nicolas ! Si une envie de café vous prend, choisissez votre monnaie et priez pour que la boisson atterrisse dans un gobelet ou même qu'elle vous soit servie (pas comme dans l'épisode 63 « Triple sot ») !

La seconde en dessous de la première héberge les deux réfectoires. Il faut donc automatiquement y passer pour se remplir le ventre.

A Kadic, c'est dans les cours de récréation, sur les bancs dispersés et sous les arbres éparpillés que les saisons passent et les temps changent ! La vie s'écoule comme dans tout « bahut ». Pour les élèves normaux et aussi pour nos héros, la cours est une scène et ils sont les acteurs.
Histoire de cœur, jalousie de la Saint Valentin, commentaires sur les cours, les profs, les contrôles à venir, les résultats scolaires ! Dans les cours, les couples se font et se défont, les amitiés se tissent et se détissent, on s'embrasse, on se boude, les Echos de Kadic circulent...

Les cours sont bordées par des arcades, pratiques pour se réfugier s'il pleut !

Pour nos héros, la cour n'est pas qu'un lieu de passage. C'est là qu'ils font le point le plus souvent, se répartissent les tâches lors d'une affaire sur XANA. Bien qu'ils ne s'y éternisent pas, les faits et paroles des héros dans la cour sont capitaux dans chaque épisode. Néanmoins, les attaques de XANA débutent rarement dans la cour et ne s'y prolongent pas. La plupart du temps, les deux cours serviront d'allée de transition entre le point de départ de l'attaque (dortoir, infirmerie, salle de classe) et les passages secrets. Citons la course poursuite entre la réplique de William et Ulrich dans l'épisode 69 « Double foyer ».

ImageImage
 

Les réfectoires
 
ImageImage

Comme précédemment expliqués, ils sont au nombre de deux, positionnés parallèlement dans une des deux cours ! Ce sont des selfs tout à fait ordinaires où les élèves se servent leur entrée, dessert, fromage avant que Rosa ne leur donne leur portion de plat chaud !
Curieusement, le service est toujours effectué par Rosa, ce qui nous pousse à nous demander comment elle fait pour être dans les deux selfs ! Ou alors peut-être que les héros mangent toujours dans le même réfectoire ; répartition par classe ?

Les élèves prennent presque tous leurs déjeuners dans le self mais les internes prennent leurs petits déjeuners et soupent sur place.

Le self est un lieu de réunion, de discussion et de vie de Kadic. On se réunit pour manger entre amis, on exclue celui à qui on fait la tête (Pauvre William dans l'épisode 94 « Contre-attaque »)... En bref, un espace bien collégien, surveillé par Rosa et l'irremplaçable Jim !

Ce dernier peut occasionnellement s'inviter à la table d'un élève pour s'assurer qu'il effectuera bien ses heures de colle (Episode 70 « Skidbladnir »).
Les adultes mangent eux-mêmes dans le self et n'ont pas d'espace réservé comme dans d'autres établissements. Même les invités ou les parents d'élèves ne font pas exceptions (JT dans l'épisode 45 « Guerre froide » ou les parents de William dans l'épisode 93 « Retour »).
Notons que c'est dans le self que se tient la distribution de courrier (Episode 84 « Missile guidé » ou certaines annonces (agression d'un professeur dans l'épisode 10 « Créature de rêve » ou avertissement de l'exercice incendie dans l'épisode 71 « Premier voyage »).

XANA tente souvent de retenir les héros dans le réfectoire pour les empêcher d'aller sur Lyoko. Dans l'épisode 16 « Claustrophobie », il en électrifie les parois alors que dans les épisodes 11 « Enragés », 12 « Attaque en piqué » et 40 « Contagion », il envoie respectivement une armée de rats, de frelons et de zombies pour assiéger et prendre d'assaut le bâtiment.
 

La bibliothèque
 
ImageImage

La bibliothèque est au nord de l'enceinte de Kadic... C'est un bâtiment détaché des autres où les élèves vont faire leur recherche durant leurs heures de trou. Cela peut paraître curieux, mais il n'y a aucun(e) bibliothécaire ; les livres paraissent donc à la disposition complète des élèves !
Là-bas, il y a une seule et unique règle d'or : Le silence permanent et absolu. Bien entendu, qui veille à cela ? Notre cher et omniprésent Jim ! Le pion parcoure les rayons à la recherche de tout élève faisant autre chose que ses devoirs où osant chuchoter !

Le seul avantage est que si XANA attaque, se lever en criant est nettement suffisant pour se faire expulser et pouvoir se ruer à l'usine (Episode 57 « Aelita »).

La bibliothèque semble aussi avoir une autre fonction : celle de salle de retenue ! Quand un élève fait des siennes ou est insolent, il gagne souvent un aller simple pour la bibliothèque, comme William dans l'épisode 59 « Le secret » et l'épisode 39 « Mauvaise conduite » avec Ulrich ou encore Aelita et Jérémie dans l'épisode 70 « Skidbladnir » où l'on découvre un Jim facilement bernable. Il semblerait en effet que le magazine Sumo fasse de notre surveillant zélé un gros flemmard.
Dans l'épisode 90 « Médusée », c'est toute la troupe qui se retrouve en retenue le temps que le proviseur enquête sur une mystérieuse affaire concernant Franz Hopper. Finalement, le proviseur xanatifié viendra réquisitionner Aelita et ses quatre camarades doivent vaincre Jim au combat pour sortir de la salle.
 

Les greniers et toits du collège
 
ImageImage

Le dernier espace de Kadic est fort méconnu des élèves car ils ont interdiction de s'y rendre. Il s'agit des dessus et des dessous de la toiture de Kadic : Le grenier et les toits.

On les découvre dans l'épisode 69 « Double foyer ». Ulrich y monte avec Sissi dans l'espoir d'échapper à la réplique de William. On retrouve les toits dans l'épisode 71 « Premier voyage » au cours duquel Jérémie passera par les toits pour gagner sa chambre tout en évitant le dispositif de surveillance des professeurs, lors de l'exercice de sécurité mené avec les pompiers.

Le grenier restera assez méconnu, il semble servir de remise où l'on entrepose des cartons. On y accède via une trappe et une échelle depuis les dortoirs du 2nd étage.
Les toits, eux, sont assez somptueux, les tuiles d'une agréable couleur. Il s'y tient l'unique bataille de l'épisode 69.
La chute est très dangereuse, les tuiles sont glissantes et la chute est mortelle pour qui n'est pas un spectre. Ulrich et Sissi sont sauvés par le Retour dans le temps. Jérémie lui n'aura qu'un beau frisson en trébuchant.
 

Image